Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible Par Nassim Nicholas Taleb (2008)

Posted on

Le

Site Pour Telecharger Livre Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible Paperback In French PDF DJVU -Répété les affirmations et parcouru, vous avez lu les livres , podcasts les cours aux séminaires toutes les activités cidessus plus de que vous ne pouvez en compter. Vous ne voulez pas lire des articles et des livres de blog reste de vie. Le livre a de fortes frontrunners féminins, des connections LGBTQ et des méchants réalistes. Vous les meilleurs livres votre avantage. La pro-motion d'un livre auto-publié orient un travail difficile et iln'y a pas de raccourci. Les bons livres ne se vendent pas nécessairement. Les livres de McKee fournissent des informations inestimables sur l'histoire, le situation et le dialogue, ainsi que des études p cas et des cadres applicables à la vie quotidienne.Téléchargez Amazon Kindle pour Mac pour lire des. Vous pouvez maintenant télécharger des Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible livres électroniques d'Amazon through l'application, ou vous pouvez synchroniser d'autres Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible livres électroniques que vous avez achetés auparavant d'Amazon sur. Vous trouverez des ebooks gratuits dans la Kindle p. Notre assortment de 8 ebooks gratuits livrera à coup sûr des connaissances de base en search engine optimisation mais également des connaissances plus avancées. Les gens peuvent alors acheter and d'ebooks de auteurs. Eh bien de Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible livres électroniques PLR doivent être modifiés pour faire me-me 3 2 webpages.

Description du Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible

Site Pour Telecharger Livre Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible Paperback In French PDF DJVU - Quel est le point commun entre l'invention de la roue, Pompéi, le krach boursier de 1987, Harry Potter et Internet ? Pourquoi ne devrait-on jamais lire un journal ni courir pour attraper un train ? Que peuvent nous apprendre les amants de Catherine de Russie sur les probabilités ? Pourquoi les prévisionnistes sont-ils pratiquement tous des arnaqueurs ? Ce livre révèle tout des Cygnes Noirs, ces événements aléatoires, hautement improbables, qui jalonnent notre vie : ...

Détails sur le Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible

Titre de livre : 345 pages
Auteur : Nassim Nicholas Taleb
Éditeur : Les Belles Lettres
Traducteur : Christine Rimoldy
Catégorie : Journal
ISBN-10 : 2251443487
Moyenne des commentaires client : 3.82 étoiles sur 5 39 commentaires client
Nom de fichier : le-cygne-noir-la-puissance-de-l-imprévisible.pdf (Vitesse du serveur 29.78 Mbps)
La taille du fichier : 29.53 MB

Commentaire Critique du Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible

medsine a écrit une critique à 31 décembre 2012. medsine donne la cote 39 pour Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible. Le cygne noir m'a été conseillé par un spécialiste des systèmes d'information et des questions de gouvernance liée aux pratiques de management. On est bien loin du type de livre dont je donne la critique ici (des romans) mais cet essai est marquant et mérite de figurer dans ma bibliothèque. Difficile de classer Nassim Nicholas Tayeb, c'est un libanais émigré à New-York, statisticien de formation, longtemps trader, spécialiste des questions liées au risque et maintenant essayiste passionnant. Sa théorie traite des cygnes noirs, phénomènes imprévisibles dont l'impact est colossal et que l'espèce humaine se plait à expertiser, à expliquer, à souligner les signes avant-coureurs uniquement a posteriori. Exemple de cygnes noirs, la première guerre mondiale, google (ou plus généralement le web), le 11 septembre, les ventes de Harry Potter... Tous ces phénomènes qui ont eu des impacts majeurs dans l'histoire récente (mais il y en a toujours eu tout au long de l'histoire de l'Humanité), ne respectent pas notre vision gaussienne de la vie (la courbe en cloche) et qui sert de base à pratiquement tous nos modèles de prévision. L'auteur schématise sa pensée en inventant deux termes : le médiocristant dans lequel on ne retrouve que des événements tournants autour de la médiane et où les écarts extrêmes sont des phénomènes très rares, infiniment peu probables et l'extrêmistant (la vraie vie), où l'imprévisible est latent et son impact sera un choc. Il y a de multiples références dans cet essai passionnant. On sent la proximité de l'auteur avec plusieurs penseurs français (Poincarré, Montaigne,...) mais aussi un rejet fort du courant dominant de pensée, de l'approche probabiliste et une critique violente d'un grand nombre d'économistes et de personnalités des milieux académiques. NNT est parfois déconcertant, mais cette lecture ouvre des perspectives et remuera vos méninges dans le bon sens. 30 décembre 2012 + Lire la suite.
liberliger a écrit une critique à 05 juillet 2013. liberliger donne la cote 39 pour Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible. Le plus souvent, je suis agacé par ceux qui s'en prennent à l'évêque mais semblent succomber à l'analyste financier - ceux qui exercent leur scepticisme à l'encontre de la religion mais pas des économistes, des scientifiques sociaux et des statisticiens bidons. Recourant au biais de confirmation, ces gens-là vous diront que la religion a eu des conséquences horribles sur l'humanité et feront le compte des victimes de l'inquisition et de diverse guerres de religion. Mais ils ne vous parleront pas du nombre de morts occasionnées par le nationalisme, les sciences sociales et la théorie politique sous Staline ou pendant la guerre du Vietnam.[...] Nous ne croyons plus à l'infaillibilité du pape; mais, nous semblons croire à celle du Nobel. + Lire la suite.
daniel_dz a écrit une critique à 24 avril 2018. daniel_dz donne la cote 39 pour Le Cygne Noir : La Puissance De L'imprévisible. Un cygne noir, c'est une bête rare, dont personne n'aurait pensé qu'elle pouvait exister. L'auteur en fait le symbole des événements improbables dont l'ampleur des conséquences, heureuses ou malheureuses, est énorme. Avec le ton d'un grand bavard sympathique, NNT, Nassim Nicholas Taleb, décortique les biais de raisonnement et les croyances qui nous incitent à accorder une confiance aveugle aux previsonnistes, en particulier ceux qui utilisent des méthodes statistiques qui ont l'air savantes mais qui s'avèrent inappropriées. Il met en évidence l'importance que peut avoir la chance dans les grandes réussites et donne quelques rapides conseils pour se prémunir des cygnes aux conséquences négatives. Dans la dernière partie, un peu plus technique (on peut la passer si l'on n'aime pas ça), il évoque sa rencontre avec le grand Benoît Mandelbrot, l'inventeur des fractales, qui a introduit une alternative à l'omniprésente courbe en cloche, dont NNT est persuadé qu'elle permet d'améliorer la modélisation des cygnes noirs. Un collègue m'a prêté ce livre, qui l'avait fort intéressé. Il faut savoir que nous travaillons à construire des courbes de prévision des prix de l'énergie, ce qui nous a fait apprendre, à la dure, les limitations des statistiques (nous sommes des pragmatiques, pas des savants de laboratoire). Les difficultés décrites par NNT pour établir des prévisions nous sont (malheureusement) familières. de ce point de vue-là, le livre m'a rassuré. Néanmoins, je ne parviens pas à décider si je dois vous le recommander ou pas. Certes, ce livre a eu un succès énorme. Mais pour aller dans le sens de NNT, je dirais que je ne sais pas si ce succès tient simplement à la chance, ou aussi à la valeur de ses arguments. Le livre est écrit dans un style parlé, bavard mais très sympathique. Charismatique, disons, en exagérant un peu. de plus, il attaque des idées reçues et d'éminentes autorités, prix Nobel ou autres, comme s'ils étaient des charlatans. Enfin, un tas de citations et une impressionnante bibliographie donnent une couche de sérieux à l'ouvrage. Tout ce qu'il faut pour séduire le peuple et assurer le succès. Mais le bavardage est long. Vraiment long. Les intertitres sont souvent imagés, dans le style du bavardage, ce qui ne m'a pas aidé à visualiser la structure de l'exposé en lisant la table des matières, même après la lecture. Bien que je suis content d'avoir glané quelques idées intéressantes, je m'avoue incapable de vous résumer la pensée de l'auteur de manière plus détaillée que ce que j'ai écrit plus haut. Il m'aurait fallu trop d'efforts. Là-dessus, j'ai du mal à me faire une religion sur la réelle profondeur des réflexions de NNT. Elles semblent profondes, mais je n'en suis pas si sûr. À chacun son style d'expression, mais je me méfie un peu de ce style badin-là pour ce sujet sérieux-là. J'aurais préféré le style d'Umberto Eco ou d'André Comte-Sponville, par exemple. J'aurais aussi aimé que l'auteur commence par analyser la question de savoir pourquoi l'homme attache tant d'importance aux prévisions. Et aussi, mais c'est sans doute lié, pour il est tellement aveugle aux limitations des méthodes de prévision qu'il met péniblement au point. Bientôt, je vous parlerai des slogans de mai 68. Mais en attendant, je serais heureux de confronter mes impressions aux vôtres, sur les cygnes noirs. + Lire la suite.