Everything, Everything Par Nicola Yoon (2017)

Posted on

Everything,

Telecharger Ebook Gratuit Pdf Everything, Everything PDF FB2 -À mon avis, si vous voulez simplement lire des livres et très peu d'activités en ligne, vous avez le choix. Pensez à quiconque et à toutes les personnes avec lesquelles vous voudriez approuver votre livre. Il était extrêmement difficile de comprendre comment faire de votre votre entreprise. Votre livre peut être en permanence gratuit ou seulement ring un jour ou deux pour promo gratuite KDP pick. De toute proof, la lecture de livres vous apporte de nouvelles connaissances. Vous pouvez obtenir les livres gratuitement. Lorsque vous allez modifier un Everything, Everything PDF, vous pouvez facilement prendre des notes et mettre l'accent sur le texte en utilisant les selections du menu du ruban. Lorsque des fichiers Everything, Everything PDF sont ajoutés via ou via le partage de fichiers via une software, une étagère distincte orient ajoutée pour les fichiers Everything, Everything PDF. Ou Portable Document Format, U N Everything, Everything PDF, est le format de fichier idéal pour un. Everything, Everything PDF est l'acronyme un arrangement de fichier propriétaire développé diploma Adobe programs, p Portable Document Format. Foxit Mobile Everything, Everything PDF pour i-OS maintient une practical experience utilisateur similaire, des ordinateurs de bureau aux appareils mobiles.

Description du Everything, Everything

Telecharger Ebook Gratuit Pdf Everything, Everything PDF FB2 - Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie...

Détails sur le Everything, Everything

Titre de livre : 478 pages
Auteur : Nicola Yoon
Éditeur : Hachette Jeunesse
Catégorie : Journal Intime
ISBN-10 : 2016265345
Moyenne des commentaires client : 4.12 étoiles sur 5 897 commentaires client
Nom de fichier : everything,-everything.pdf (Vitesse du serveur 29.26 Mbps)
La taille du fichier : 18.25 MB

Commentaire Critique du Everything, Everything

iz43 a écrit une critique à 14 juillet 2018. iz43 donne la cote 897 pour Everything, Everything. Je rentre chez moi. J y resterai enfermée pour toujours. Je suis vivante, mais je ne veux plus l être..
OctoPange a écrit une critique à 10 novembre 2017. OctoPange donne la cote 897 pour Everything, Everything. Une fin inattendue. Madeline surnommée « Maddy » est une jeune fille comme les autres à un détail près. Elle est atteinte d'une maladie rare appelée DICS (Déficit Immunitaire Combiné Sévère), plus couramment désignée comme « Maladie de l'enfant-bulle ». Cette maladie comme son nom l'indique, l'empêche de prendre contact avec le monde extérieur sous peine de mourir. Elle est amenée à rester à l'intérieur de sa maison, dans « sa bulle ». Son quotidien est par conséquent marqué par la présence d'air filtré dans sa maison, ses vêtements ainsi que ses livres sont purifiés pour éviter tout contact avec des bactéries. de fausses plantes animent la véranda et seules quelques personnes ont la permission d'approcher la jeune femme comme sa mère ou Carla, son infirmière. Une entrée dans la maison se caractérise par une décontamination complète dans un sas. La lecture ainsi que des cours d'architecture en ligne font partie de sa vie jusqu'au jour où de nouveaux voisins font leur apparition. L'attention de Madeline se porte tout particulièrement sur « Olly », le fils qui va bouleverser sa vie. Un amour interdit va alors prendre de l'ampleur. Comment faire pour aimer lorsque l'on est amenée à rester toute sa vie emprisonnée dans sa maison ? J'ai adoré ce livre du fait qu'il nous fait part du quotidien singulier de Madeline. Lorsque j'ai commencé la lecture, je n'arrivais plus à m'arrêter. L'auteure nous plonge dans une histoire pleine de rebondissements faisant de ce livre un chef d'oeuvre. Je me suis très vite accrochée aux personnages et beaucoup d'émotions sont présentes. On découvre les premiers sentiments d'amour éprouvés par Madeline qui n'avait jamais vécu cela auparavant. Plusieurs réflexions sur ce thème sont présentes. Est-ce possible d'aimer et d'être aimé lorsque l'on est allergique au monde ? L'amour a-t-il pour but de nous détruire ? Ou de nous rendre plus fort ? Cette relation risquée qui prend place dans le récit de Nicola Yoon est magnifique. La forme de ce livre a également retenu mon attention. le texte est accompagné d'illustrations comme des graphiques, des mails, des tableaux, ce qui rend la lecture très aisée et très fluide. Cependant, le fait que nous sommes restreints à un seul point de vue peut-être le petit bémol du roman. Il serait intéressant de mêler les points de vue d'Olly et de la mère du protagoniste à celui de Madeline pour connaitre les sentiments éprouvés par chacun. Mais le point le plus positif de ce roman selon moi, est le fait que le dénouement soit inattendu. Dans la plupart des livres que j'ai déjà lu, la fin se devinait facilement mais dans ce roman, je ne m'attendais pas à cette fin. Je ne vais pas vous en dire plus de peur de vous dévoiler les secrets mais ce fut une excellente lecture et je vous la recommande vivement. Margaux ------------------------------------------------------------------------------------------- Une histoire entraînante Au début du livre, l’histoire me paraissait ennuyante, sans rebondissements, malgré un contexte inhabituel. C’est le récit de l’adolescence très spéciale de Madeline, jeune fille de 18 ans atteinte d’une maladie du système immunitaire. Allergique au monde, elle risque de mourir en franchissant la porte de sa maison et n’a jamais vu autre chose que les murs sobres de sa chambre. Elle occupe ses journées en lisant et en suivant des cours par correspondance. Son père et son frère sont morts suite à un accident de voiture. Elle côtoie uniquement sa mère, qui est médecin, et son infirmière adorée nommée Carla. C’est une vie particulière, en contradiction avec celles des personnes de son âge jusqu’au jour où de nouveaux voisins emménagent… Sa vie bascule. Madeline ne respecte plus les règles de son quotidien et prend des risques. Beaucoup de suspense relance le récit de la jeune fille. Ces prises de risques vont-elles nuire à sa santé ? A partir de ce moment-ci, l’intrigue est très bien menée et l’histoire devient passionnante. On s’attache à la sublime relation entre les deux adolescents et on ne peut plus arrêter la lecture. De plus, l’histoire est très bien écrite. Le récit étant mené par Madeline, on a accès à son point de vue et à ses sentiments. Le vocabulaire employé est très simple et au goût de nos jours. Nicola Yoon intègre dans le livre les cours de Madeline, ses dessins, des pages entièrement noires… ce qui nous permet de nous plonger dans son quotidien de manière originale. En résumé, « Everything, Everything » est un très bon roman, que je conseille vivement aux romantiques. A lire chez soi une après-midi de pluie dans votre lit ! Je lui donne la note de 4,5/5 ! Auriane ------------------------------------------------------------------------------------------ Everything, Everything nous raconte l'histoire de Madeline (Maddy), une jeune fille qui vient d'avoir 18ans. 18ans, l'âge qui est censé être synonyme de liberté, mais pas pour elle. En effet, Maddy est atteinte d'une maladie extrêmement rare appelée DICS qu'on connaît plus sous le nom de « maladie de l'enfant bulle ». Maddy ne peut donc pas sortir de chez elle sans le risque de mourir. Mais quelque chose va venir troubler son quotidien : l'emménagement de nouveaux voisins, dont Olly. Olly est un jeune garçon de son âge, un brin rebel, qui s'habille toujours en noir. Mais comment tomber amoureuse de quelqu'un sans pouvoir le voir réellement ? Maddy va prendre de nombreux risques pour cette relation. Everything, Everything nous raconte une histoire d'amour interdit, entre deux adolescents très différents. J'avais déjà vu le film il y a quelques mois avant de lire le roman. Je l'avais trouvé génial donc j'avais hâte de pouvoir le lire. Je ne suis absolument pas déçue de ma lecture. J'ai adoré tous ces détails supplémentaires que le film ne montrait pas. Avant cette histoire d'amour, nous avons surtout la description de Maddy, une jeune adolescente malade et qui ne peut pas vivre comme elle le souhaite. Même si l'histoire n'est pas réelle, je la trouve très inspirante. Elle ne peut pas sortir, ne voit quasiment personne, et est totalement coupée du monde mais elle continue de vivre et de faire ce qu'il lui plaît (cours d'architecture chez elle,...). Son courage sera aussi montré au fil de l'histoire. Son histoire d'amour avec Olly représente ce dont toutes les filles pourraient rêver. Dans le livre, je trouve que le fait qu'on voit toutes leurs conversations écrites nous aide à visualiser les étapes. Malgré tout ce qui pourrait les séparer, leur amour est plus fort. La « chute » est aussi superbe que troublante. Je conseille ce livre à tout genre de lecteurs ! Juliette ---------------------------------------------------------------------------------------------- Madeline Wittier, c’est une adolescente qui n’a pas une vie normale. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle est atteinte de la DICS ou la maladie de l’enfant bulle. Non elle n’est pas née dans une bulle de plastique. Mais sa vie jusqu’à aujourd’hui, elle l’a toujours vécue chez elle. Dans sa chambre blanche, dans sa maison blanche, avec ses meubles blancs et son air filtré. Comme elle le dit elle-même, elle est « allergique au monde » et à vivre dans un monde blanc, une cage blanche même, on devient vite fou. Tiens « fou », « mad » en anglais. Mad, Madeline. Un rapport ? Peut-être. Ou pas. Son nouveau voisin/ami/et plus si affinités l’appelle « Maddy ». Son voisin, parlons-en, il s’appelle Oliver mais on l’appelle Oli. C’est joli non ? Et de sa bulle blanche et stérile, Maddy voit le déménagement d’Oli. Mais pas plus. Il ne faut pas rester trop longtemps à la fenêtre. Parce qu’à trop regarder le monde à travers une vitre, on veut y aller et quand c’est impossible, ça fait plus mal qu’autre chose. Alors Maddy vit dans un autre monde. Un monde… de papier. Oui oui, elle ouvre les portes d’encre des univers de papier et les explore. C’est d’ailleurs la seule touche de couleur de sa bulle blanche : ses livres, sa vie, son oxygène. Mais attention pas des romans pour midinette, non, des classiques, des livres qui font réfléchir. Everything everything est un de ces livres-là. Sauf que celui-là, c’est nous qui le lisons. Il nous incite à réfléchir. A prendre conscience de tout ce que nous possédons de précieux, de la chance qu’on a de pouvoir vivre dans le monde, de goûter au soleil sur notre peau ou au froid piquant de l’air en hiver, de pouvoir sentir les différentes odeurs dans l’air et dont on ne profite que trop peu. Vivre, pas juste exister. Vivre les émotions, vivre les sentiments et se demander : « Qu’aurions-nous fait ? » Amandine + Lire la suite.
marmitolivres a écrit une critique à le 19 février 2018. marmitolivres donne la cote 897 pour Everything, Everything. .