La Petite Fille à La Balançoire Par Frédérique Bedos (2015)

Posted on

La

Site De Telechargement Torrent Gratuit La Petite Fille à La Balançoire FB2 PDF -Dans les services de conversion de livres électroniques, la conversion PDF dans un livre, c'est la méthode la plus courante. Bien que le fichier puisse être en lecture seule ou protégé par un mot de passe avec un seul téléchargement autorisé, une fois archivé sur le disque dur d'une autre personne, il est facile de copier et de supprimer le nom de l'auteur. Dirty Mind devient le premier album de Prince acclamé par la critique. Les concepts liés aux PCGR (principes comptables généralement reconnus) et au calcul et à l’interprétation des ratios financiers suivent.

Description du La Petite Fille à La Balançoire

Site De Telechargement Torrent Gratuit La Petite Fille à La Balançoire FB2 PDF - C’est l’histoire d’une petite fille dont la maman glisse lentement dans la maladie mentale. Elle rencontre une famille extraordinaire de la banlieue de Lille, qui adopte des enfants du monde entier. Adolescente, elle partage sa vie entre cette maison du bonheur et des tête-à-tête compliqués avec sa mère à la dérive. Entre amour doux et amour fou. C’est l’histoire de Frédérique Bedos. Bac en poche à seize ans, elle débarque dans la capitale pour ses études. Repérée d...

Détails sur le La Petite Fille à La Balançoire

Titre de livre : 425 pages
Auteur : Frédérique Bedos
Éditeur : J'ai Lu
Catégorie : Interview
ISBN-10 : 2290105562
Moyenne des commentaires client : 3.56 étoiles sur 5 24 commentaires client
Nom de fichier : la-petite-fille-à-la-balançoire.pdf (Vitesse du serveur 19.96 Mbps)
La taille du fichier : 28.99 MB

Commentaire Critique du La Petite Fille à La Balançoire

mosaique92 a écrit une critique à 02 novembre 2016. mosaique92 donne la cote 24 pour La Petite Fille à La Balançoire. J'ai lu ce livre après avoir vu cette auteure dans l'émission ‘'Mille et une vie'' de Frédéric Lopez (France 2, début d'après-midi). Pour schématiser, la vie de F. Bedos comprend trois périodes : - les vingt-deux premières années : enfant et adolescente ballottée entre une famille d'adoption et une mère biologique trop aimante et sombrant dans la maladie mentale ; puis étudiante et jeune mère de famille à Paris - quinze ans dans le show-biz en tant que présentatrice d'émissions à succès aux USA, en Angleterre et en France - enfin, depuis 2009, conceptrice et animatrice du Projet Imagine parallèlement à une activité de conférencière. La plus grande partie du livre (125 pages sur 190) couvre la 1ère période, période fondatrice s'il en fut. L'enfant puis l'adolescente a deux facettes : obligée d'assumer des responsabilités d'adulte lorsqu'elle vit dans des conditions très précaires avec sa mère biologique, Maman Jeanne (‘'Je devenais alors la maman de ma maman ‘') et débordante de vie et de joie lorsqu'elle est dans sa famille d'adoption avec Michel (Papa), MarieTé (Maman) et la fratrie d'enfants recueillis et/ou adoptés de toutes origines avec, parfois, des handicaps lourds. Comment ne pas s'émouvoir devant cette enfant si habile à cacher à son entourage scolaire la vie qu'elle mène avec Maman Jeanne et son instinct très sûr pour se préserver des dangers inhérents à cette vie ? Comment ne pas être bouleversé devant son amour farouche pour ses demi-soeurs et sa douleur d'être séparée de l'une d'entre elle ? Comment ne pas être envahi par l'immense amour qui lie les membres de sa famille d'adoption ? Les 45 pages suivantes couvrent sa période show-biz et la dépression qui l'a poussée à abandonner cette activité et ce milieu. Cette partie du livre ne m'a pas du tout accrochée : peu ou pas de sentiments ou d'impressions ; on a l'impression de lire un CV détaillé. Seuls points positifs : suite à un drame, le rapprochement avec sa famille d'adoption plus ou moins abandonnée depuis dix ans et sa rencontre avec Raphaël qu'elle épouse et qui va l'aider à changer de vie. Les 20 dernières pages relatent les difficultés à changer d'orientation, la paix enfin trouvée et la mise en place du Projet Imagine (‘'L'idée c'est d'oeuvrer pour un monde meilleur.''), un projet qui met en lumière des gens exceptionnels, des ‘'héros anonymes'', à l'image de ses parents adoptifs qui ont mis leur vie au service des autres dans l'amour et dans la tolérance ; c'est d'ailleurs ce couple qui a inspiré le sous-titre de son livre : ‘'L'amour m'a sauvée''. Globalement, le livre m'a paru moins dans l'affect et plus dans le factuel que l'émission ; probablement parce que Frédéric Lopez, par ses questions, a réorienté le récit chaque fois que Frédérique Bedos s'attardait trop dans le factuel. Il n'en reste pas moins que c'est un témoignage sans jugement (‘'Il n'y a rien à juger. Il y a juste à comprendre, avec bienveillance et humanité'') sur le parcours d'une femme forte et fragile à la fois, qui a fait face aux difficultés dès sa plus tendre enfance avec une force de vie au-dessus du commun. Dans un interview, elle résume son état d'esprit actuel : ‘'Quand on reçoit la bonne dose d'amour, les blessures ne vous écrasent pas. Même, elles vous permettent de nourrir de l'empathie pour les autres. (…) Ma sensibilité, je la dois aussi à mon enfance. C'est là que j'ai appris ce qu'est la famille de coeur. Des expériences comme celles-là vous permettent d'embrasser la famille humaine, d'expérimenter en petit ce qu'on rêverait de vivre dans notre monde.'' + Lire la suite.
cdisaintemarguerite a écrit une critique à 23 juin 2015. cdisaintemarguerite donne la cote 24 pour La Petite Fille à La Balançoire. Témoignage magnifique, juste, authentique, qui donne envie d'aimer. Une terrible enfance mais aussi la rencontre avec des gens merveilleux qui nourrissent l'âme. Frédérique BEDOS, animatrice dans les médias, est revenue à l'essentiel après avoir vécu dans le paraître et la facilité mais cela était sans doute nécessaire pour qu'elle fonde LE PROJET IMAGINE. le livre se lit avec bonheur. Sylvie GILET.
Lesptitschats a écrit une critique à 02 septembre 2014. Lesptitschats donne la cote 24 pour La Petite Fille à La Balançoire. Arrêtons de nous raconter des histoires. Ce n'est pas la tolérance qui sauve. C'est l'amour..