L'Herbe Du Diable Et La Petite Fumée Par Carlos Castaneda (1977)

Posted on

L'Herbe

Site Telechargementz L'Herbe Du Diable Et La Petite Fumée En Français RTF PDF -Ouvrez epubor ultimate, sur le côté gauche, vous verrez des icônes telles que Kindle, Kobo, ADE Select ADE, puis vous trouverez détectera automatiquement tous vos livres enregistrés dans ADE. Vous pouvez également essayer une application que vous avez écrit. La configuration de l'application ne doit pas être déployée avec l'instance de service. Contrôle de votre configuration dans le nuage avec Spring Cloud Config De John Carnell la division de la configuration de service du code de service de service est essentielle pour le déploiement d'un microservice le cloud. Pour les étudiantes du secondaire qui ne reflètent que leur cheminement de carrière dans la technologie, il existe également de nombreuses options. Le plus grand avantage du livre c'est que le lecteur se familiarise avec les concepts et peut se permettre de les ignorer lorsqu'ils lisent d'autres livres de comptabilité avec des connaissances avancées.

Description du L'Herbe Du Diable Et La Petite Fumée

Site Telechargementz L'Herbe Du Diable Et La Petite Fumée En Français RTF PDF - Arizona, 1961, rencontre d'un étudiant en anthropologie de l'université de Californie à Los Angeles, Carlos Castaneda et d'un Indien Yaqui de la province de Sonora, nommé Don Juan. Homme réel ? Présence d'un pouvoir ? Sorcier réincarné ? Inventeur d'un prodigieux roman imaginaire ? On sait seulement de lui qu'il est un homme de connaissance. Parti de la fascination du peyotl dont il croyait tout savoir, Castaneda, accepté comme élève par Don Juan, va apprendre comme...

Détails sur le L'Herbe Du Diable Et La Petite Fumée

Titre de livre : 435 pages
Auteur : Carlos Castaneda
Éditeur : 10-18
Traducteur : Michel Doury
Catégorie : Initiatique
ISBN-10 : 2264007257
Moyenne des commentaires client : 3.64 étoiles sur 5 206 commentaires client
Nom de fichier : l-herbe-du-diable-et-la-petite-fumée.pdf (Vitesse du serveur 21.03 Mbps)
La taille du fichier : 33.26 MB

Commentaire Critique du L'Herbe Du Diable Et La Petite Fumée

Niele a écrit une critique à 08 février 2016. Niele donne la cote 206 pour L'Herbe Du Diable Et La Petite Fumée. L'herbe du diable et la petite fumée est le premier ouvrage de Carlos Castaneda. Ce dernier est considéré par les uns comme un romancier de génie, par les autres comme un anthropologue très intelligent, il ne laisse aucunement indifférent. Sa vie est entourée de mystère dont l'auteur s'est lui-même entouré, ses dires entre en contradiction avec les documents officiels. On peut comprendre aisément que ses détracteurs puissent mettre en cause ses écrits essentiellement autobiographiques relatant son initiation chamanique par un indien Yaqui (Don Juan). Pour les scientifiques modernes, Carlos Castaneda est considéré comme un charlatan de premier ordre, inversement pour les visionnaires en quête de spiritualité, il est un dépositaire incontournable de savoirs fondamentaux. Ce récit retrace l'enseignement de Don Juan, sorcier Yaqui, donné à Carlos Castaneda au cours des années 60. A l'aide d'une plante hallucinogène (l'Herbe du diable, Datura Inoxia) et de champignons hallucinogènes (la Petite fumée, Psilocybe mexicana), Don Juan va initier Castaneda aux voyages dans la réalité non-ordinaire et faire de lui un homme de savoir. Les témoignages de Carlos Castaneda sur ses voyages au-delà de la réalité sont précieux. Ils nous ouvrent les portes sur un autre monde, auquel bien sûr tout le monde ne croit pas (d'ailleurs ceux là n'ont pas à lire Castaneda). Les expériences sont décrites simplement sans a-priori, sans analyses intellectuelles intrusives, sans analyses scientifiques. le monde de l'invisible est admis sans contestations aucunes. La partie analytique est traitée à part des témoignages et peut se lire indépendamment. Je l'ai trouvée ennuyeuse, incompréhensible et superficielle. On peut se passer de la lire sans que cela nuise à la compréhension du témoignage. Elle permet peut être d'éclaircir certains points pour nous qui n'avons pas la même culture que les sud-américains ou ceux qui ont les deux pieds dans le monde matériel. Il faut voir dans le texte de Castaneda un enseignement personnel. Il n'y a pas UNE règle absolue applicable à tous les élèves chamanes. Ce n'est qu'une expérience initiatique parmi tant d'autres. Les substances hallucinogènes entrent dans ce parcours -ci mais ce n'est pas la seule voie vers le monde de la réalité non-ordinaire. Il ne faut donc pas tout prendre au pied de la lettre. Je conseille ce livre pour tout ceux qui s'intéressent au chamanisme. C'est un très bon témoignage d'un parcours initiatique. L'ingestion de substances hallucinogènes n'est pas le seul moyen de parvenir au but, il est de rigueur de préciser que cela se fait avec un maître initié, ce n'est pas indiqué dans le livre, mais celui-ci est sorti à une époque où les moeurs étaient différentes. + Lire la suite.
Tatooa a écrit une critique à 12 juin 2013. Tatooa donne la cote 206 pour L'Herbe Du Diable Et La Petite Fumée. - Ma seule raison, c'est de vouloir vraiment apprendre, juste pour savoir. Je vous assure, Don Juan, que mes intentions ne sont pas mauvaises. - Je vous crois, je vous ai fumé. - Je vous demande pardon ? - C'est sans importance. Je connais vos motifs. - Vous voulez dire que vous voyez à travers moi ? - Si vous voulez. - Alors vous m'apprendrez ? - Non. - Parce que je ne suis pas Indien ? - Non. Parce que vous ne connaissez pas votre cœur. Ce qui est important, c'est que vous sachiez exactement pourquoi vous voulez entreprendre cette étude. Etudier le Mescalito ; c'est une chose très sérieuse. Si vous étiez Indien, le seul fait de souhaiter l'étudier suffirait. Car très peu d'Indiens expriment un tel désir. + Lire la suite.
Snarkk a écrit une critique à 25 novembre 2014. Snarkk donne la cote 206 pour L'Herbe Du Diable Et La Petite Fumée. L'herbe du diable et la petite fumée est le premier volet d'une série de livres écrits par Carlos Castaneda, relatant l'enseignement d'un sorcier yaqui répondant au nom de Don Juan. Parfois considéré comme un condensé de charlatanisme ou comme une ode au chamanisme, ce livre n'est à mon sens rien de tout cela, mais plutôt la préparation à une pensée philosophique qui sera développée tout au long des autres livres de l'auteur. La réalité ou non du témoignage, voire l'existence de Don Juan, n'a au final d'importance que pour l'esprit rationaliste (j'insiste sur le suffixe), fondamentalement hermétique à ce paradigme philosophique. Ce premier livre se concentre principalement sur la notion de perception. Nos grands amis rationalistes, qu'on retrouve à tous les échelons de la société et malheureusement un peu trop dans les sphères dirigeantes, sont partisans d'une manière de percevoir et d'agir sur le monde qui est délimitée, bornée, donc étriquée. L'enseignement premier de Don Juan pour son disciple Carlos Castaneda consiste à faire tomber sa représentation dogmatique du monde. L'usage des plantes psychotropes (qui n'est PAS le sujet principal du livre) est un moyen permettant d'ouvrir ce qu'Aldous Huxley appelait les portes de la perception. A savoir, notre capacité à concevoir différents niveaux de réalités, se mélangeant les uns les autres. Ainsi, toute l'organisation de l'ouvrage tourne autour de ce thème. Les traits d'esprits tranchants et les tours qu'il joue à son apprenti sont à la fois intrigants, drôles et initiatiques au sens premier du terme : à savoir ressentir physiquement une philosophie, ce qui est infiniment plus efficace et plus pertinent qu'une théorie purement intellectuelle. Peu à peu, Carlos Castaneda cède quelques pans de son rationalisme, sans pour autant sombrer, tel un converti, vers une nouvelle philosophie. Toujours critique à l'égard de son maître à penser, mais également respectueux du savoir assimilé. du moins, une fois que ce dernier a été digéré. A mon humble avis, c'est sur ce livre que se jouera la suite de votre parcours avec Carlos Castaneda. C'est en quelque sorte quitte ou double. Soit on n'adhère pas et on refuse d'aller plus loin, soit on tombe sous le charme et on continue. Attention toutefois à ne pas considérer ce livre comme un espèce de manuel beatnik, prélude à d'autres. Les ouvrages qui furent publiés par la suite se concentrent de plus en plus sur l'approche philosophique chamanique, délaissant l'aspect cool et underground de la consommation de psychotropes et de plantes hallucinogènes. + Lire la suite.