L'île Aux Enfants Par Ariane Bois (2019)

Posted on

L'île

Telechargement Epub L'île Aux Enfants Français PDF - La publication assistée par ordinateur était inconnue de l'industrie il y a 30 ans. Il existe de nombreuses librairies en ligne, mais les frais d’expédition pour certains pays peuvent avoir des problèmes. Avec Aldiko, vous n'êtes pas enfermés dans un seul magasin de livres électroniques. Une fois que vous avez trouvé un livre qui vous intéresse, vous pouvez cliquer sur Lire en ligne et le livre s'ouvrira dans votre navigateur Web. Le livre en est ici en arrangement L'île Aux Enfants Pdf. En fait, si vous parvenez à trouver une belle collection de livres travail orient à moitié terminé. À ce jour, les livres ont été publiés dans 65 éditions, 56 langues et dans plus de 140 pays du monde. Les livres SpringerOpen sont également automatiquement inclus dans les collections de livres électroniques sans frais supplémentaires, p Springer dans pour assurer une distribution maximale. Librement disponibles en ligne Les livres SpringerOpen sont librement et immédiatement disponibles en ligne sur SpringerLink après book et sont clairement étiquetésaccès ouvert.

Description du L'île Aux Enfants

Telechargement Epub L'île Aux Enfants Français PDF - C'est l'histoire de Pauline et Clémence, deux fillettes inséparables, deux sœurs vivant près des champs de cannes à sucre, qui un jour, en allant chercher de l'eau à la rivière, sont enlevées, jetées dans un avion, séparées, et qui devront affronter bien des épreuves avant de comprendre ce qui leur est arrivé. Il ne s'agit pas d'un conte pour enfants, même cruel, mais de la véritable histoire des exilés de la Creuse, un transfert massif d'enfants venus de l'île de l...

Détails sur le L'île Aux Enfants

Titre de livre : 202 pages
Auteur : Ariane Bois
Éditeur : Belfond
Catégorie : Histoire Vraie
ISBN-10 : 2714481485
Moyenne des commentaires client : 4.13 étoiles sur 5 85 commentaires client
Nom de fichier : l-île-aux-enfants.pdf (Vitesse du serveur 29.79 Mbps)
La taille du fichier : 35.55 MB

Commentaire Critique du L'île Aux Enfants

AgatheDumaurier a écrit une critique à 26 avril 2019. AgatheDumaurier donne la cote 85 pour L'île Aux Enfants. 1963, La Réunion. Pauline et Clémence, six et sept ans environ, sont arrachées à leur île et à leur famille. On les emmène elles ne savent où, et se retrouvent dans une sorte de pensionnat, puis...en France, en hiver, dans la Creuse. Et elles sont...séparées ! Et chacune recueillie dans une famille, sans plus avoir aucune nouvelle l'une de l'autre...C'est une histoire de kidnapping, de trafic d'enfants d'une mafia quelconque...Non ! C'est l'Etat français qui a organisé ces enlèvements, sur une idée lumineuse de Michel Debré : pour repeupler les départements français désertés à cause de l'exode rural, qu'imaginer de mieux que les redensifier par l'apport de sources nouvelles : des enfants des îles miséreuses de l'océan indien...Adieu La Réunion, bonjour la Creuse et le Limousin. C'est tellement abracadabrantesque, traumatisant et raciste qu'on a du mal à croire que c'est arrivé il y a si peu de temps...Et pourtant c'est vrai : de 1963 à 1982, des services sociaux de l'Etat français ont participé à ce mensonge et à cette traite. Merci à Ariane Bois de nous le raconter. Bien entendu, on ne s'en vante pas, et je n'en avais jamais entendu parler. Ariane Bois crée le personnage de Pauline, qui sera renommée Isabelle, pour raconter cette histoire, et celui de Caroline, la fille d'Isabelle, qui part à la recherche de ses origines. le début est excellent : il est raconté à hauteur d'enfant, l'enlèvement tel que le vivent Pauline et Clémence, l'arrachement, l'arrivée en France, la première famille, son comportement, l'absolue incompréhension des enfants livrés aux mains d'adultes inconscients...La suite est très bonne aussi : la jeunesse d'Isabelle, sa vie dans le déni de son traumatisme...mais il ne faut pas trop en dire. Je remercie vivement Babelio et les éditions Belfond pour l'envoi de ce livre extrêmement instructif, et qui dénonce en France des comportements récents d'un racisme primaire, barbare et primitif, qui font honte et qu'on espère disparu pour toujours. + Lire la suite.
mamansand72 a écrit une critique à 07 avril 2019. mamansand72 donne la cote 85 pour L'île Aux Enfants. La fillette se souvenait du père Granger, craignait le retour des pas lourds, des réflexions acides, des doigts dans sa bouche pour la gaver comme une oie… Elle se rappelait ses séjours sous la table, les disputes entre les fermiers, la peur qui tordait ses entrailles, les coups infligés à ce pauvre Gaétan. Elle se le rappelait, mais comme dans un brouillard, cette brume qui enveloppait la ferme Granger. Cet homme-là, Jean-Paul Gervais, le mari de Martine, avait mis du temps à apprivoiser la fillette. Et puis, un jour, elle l’avait surpris à dessiner de drôles de personnages sur la table de la cuisine. S’approchant timidement, elle avait découvert tout un univers de fées, de dragons, de licornes, de palais en chantés. Jean-Paul Gervais avait le trait fin et sûr. Ses dessins ravissaient la petite, qui les accrochait en éventail autour de son lit. Un jour, il lui avait offert du matériel, une mallette « professionnelle », avait-il répété dans un gentil sourire, avec trente-deux couleurs ; pour la première fois, ils avaient crayonné ensemble, en silence, mais côte à côte, et elle s’était en confiance, en paix. + Lire la suite.
cardabelle a écrit une critique à 01 avril 2019. cardabelle donne la cote 85 pour L'île Aux Enfants. . 1963 ... L'île de la Réunion présente une situation démographique explosive et un fort taux de chômage . En métropole , l'exode rural provoque la désertification de certains départements comme la Creuse , le Gers ou la Lozère . Alors , Michel Debré , premier ministre de Charles de Gaulle et député de la Réunion décide d'organiser la déportation d'enfants réunionnais , des bébés parfois . Déplacés comme de simples choses . Leur traumatisme est complètement occulté . Ils sont choisis dans les familles les plus démunies : souvent analphabètes , les parents se laissent duper . Sur promesse d'avenir meilleur , on leur arrache leurs enfants , ils ne les reverront jamais . On leur avait pourtant dit qu'ils reviendraient pour les vacances ... Et , s'ils se rebellent , ne veulent par partir , c'est le foyer disciplinaire sur l'île Hell-Bourg , un bagne pour enfants pour les forcer à accepter ce voyage sans retour . Déracinés , ils arrivent bien souvent en souffrance extrême car séparés et effrayés . Certains , les plus chanceux seront adoptés , d'autres iront en famille d'accueil et parfois , placés dans des fermes , ils seront exploités comme des esclaves . La maltraitance n'est pas le souci premier des services sociaux . C'est sur cette tragédie historique qu'Ariane Bois a bâti son ouvrage . On va suivre l'évolution de deux petites filles et de leur descendance qui nous réserve bien des surprises ... L'accent est mis sur la quête d'identité entravée par les non-dits ou les mensonges , le déni et autres impacts psychologiques . Elle aborde aussi les méthodes éducatives de l'époque et les droits de l'enfant inexistants . Malgré la connaissance de ce drame , plonger vraiment dans l'effroyable réalité est un bouleversement . Ce récit , s'il prend une allure fictive , a cependant la force et la justesse d'un excellent documentaire et ses personnages , judicieusement choisis , le servent parfaitement . De surcroît , c'est vivant et bien écrit . Malgré la dureté du sujet j'ai beaucoup apprécié cette lecture . Il n'y a pas d'excès , pas de voyeurisme , pas de pathos . Les choses sont dites , le ton est juste . Je remercie beaucoup l'équipe de Masse Critique et les Éditions Belfond . Un cadeau qui m'a permis de revenir vers Ariane Bois . Après Dakota Song , c'est le deuxième ouvrage de l'auteure que je découvre et que j'apprécie . Alors ... à suivre bien sûr ! + Lire la suite.