Black Hole, Tomes 1 à 6 : L'Intégrale Par Charles Burns (2006)

Posted on

Black

Livres Pdf Gratuit A Telecharger Black Hole, Tomes 1 à 6 : L'Intégrale En Français PDF FB2 -Books Must Be no cost propose une bonne assortment de audio gratuits dans une recherche sous wellbeing Non-Fiction. Bien que vous puissiez acheter des livres de Apple sur un ordinateur, l'application iBooks est uniquement disponible sur les appareils portables Apple et ne dispose pas d'une variant agency. Vous pouvez lire des livres Nook dans votre navigateur avec Nook for Internet.Outback Vision Proto Col Téléchargement gratuit Les livres sont simples that are eux-mêmes. Outback eyesight Proto Col Pdf Téléchargement gratuit Lors de mes recherches. D'après mon knowledge, le meilleur endroit pour acheter des livres en ligne orient BookDepository peu importe le pays dans lequel vous êtes! Vous pouvez lire le complet en ligne gratuitement. À propos, sur les modèles où vous pouvez choisir d'acheter avec des offres spéciales:Je vous le recommande pour économiser un peu peu d'argent.

Description du Black Hole, Tomes 1 à 6 : L'Intégrale

Livres Pdf Gratuit A Telecharger Black Hole, Tomes 1 à 6 : L'Intégrale En Français PDF FB2 - C'était comme une horrible partie de chat. On finit par découvrir qu'il s'agissait d'une nouvelle maladie qui n'affectait que les adolescents. On la surnomma la 'peste ado' et 'la crève'. Les symptômes en étaient aussi variés qu'imprévisibles. Certains s'en tiraient à bon compte - quelques bosses ou une vilaine éruption cutanée - d'autres devenaient des monstres ou il leur poussait de nouveaux membres. mais quels que fussent les symptômes, une fois touché, on...

Détails sur le Black Hole, Tomes 1 à 6 : L'Intégrale

Titre de livre : 267 pages
Auteur : Charles Burns
Éditeur : Delcourt
Traducteur : Jean-Paul Jennequin ,Anne Capuron
Catégorie : Fantastique
ISBN-10 : 2756003794
Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 252 commentaires client
Nom de fichier : black-hole,-tomes-1-à-6-l-intégrale.pdf (Vitesse du serveur 29.56 Mbps)
La taille du fichier : 29.84 MB

Commentaire Critique du Black Hole, Tomes 1 à 6 : L'Intégrale

TristanPichard a écrit une critique à 27 mars 2015. TristanPichard donne la cote 252 pour Black Hole, Tomes 1 à 6 : L'Intégrale. Les échecs c'est le top... bon les trucs qu'on fait avec les filles, c'est pas mal non plus... le sexe, tout ça... mais les échecs c'est le top !.
trust_me a écrit une critique à 20 février 2013. trust_me donne la cote 252 pour Black Hole, Tomes 1 à 6 : L'Intégrale. Chris et Keith sont deux lycéens vivant dans la région de Seattle au beau milieu des années 70. Tous deux vont contracter une MST qui fait des ravages parmi la jeunesse locale. La Crève (c'est le nom de cette maladie) provoque des mutations physiques aussi aléatoires qu'incontrôlables et transforment ceux qu'elle contamine en abominables freaks. Pour ne pas subir la vindicte de la population qui les rejette, les malades se réfugient en forêt et vivent en groupe, condamnés à la marginalité. D'abord bien décidés à cacher leur situation, Chris et Keith vont peu à peu sombrer à leur tour, incapables de gérer les conséquences physiques et morales engendrées par la Crève. Black Hole est un roman graphique fleuve d'une richesse incroyable. Charles Burns y décrit, sous couvert d'un récit à dominante horrifique, l'enfer de l'adolescence : transformation des corps, éveil du désir, peur de l'avenir, violence des rapports sociaux, rien n'est épargné à ces jeunes lycéens en perdition. Sans doute pas un hasard si le récit se déroule pendant les années 70. Burns veut tirer un trait définitif sur le Flower Power de la décennie précédente. le monde n'est pas paix et amour, les jeunes n'ont aucune perspective et les drogues sont souvent le point de départ de mauvais trips où les éléphants roses sont remplacés par d'insupportables cauchemars. Malgré ce nihilisme assumé, Black Hole garde une incontestable part de poésie. Une forme de romantisme à l'ancienne, noir, désespéré, crépusculaire. le dessinateur a lui-même qualifié son oeuvre de « romance d'horreur ». C'est incontestablement la définition la plus juste. La force du récit tient aussi pour beaucoup dans le trait glacé de Burns. Un noir et blanc d'une vertigineuse profondeur qui vous plonge au coeur des tourments de ces ados attachants. le découpage est pourtant simplissime mais les figures torturées, souvent montrées en gros plan, et le traitement hallucinatoire de certaines scènes ont quelque chose de fascinant. Une espèce d'attirance malsaine, presque morbide, qui hypnotise. Lien : http://litterature-a-blog.bl.. + Lire la suite.
orhal a écrit une critique à 29 août 2007. orhal donne la cote 252 pour Black Hole, Tomes 1 à 6 : L'Intégrale. du noir et du blanc. Mais surtout du noir pour cet ouvrage dérangeant, hors du temps et de l'espace. On y voit évoluer des adolescents embourbés dans leurs désirs. Jusque là, rien de très nouveau. Oui mais voilà, une nouvelle maladie sexuellement transmissible vient compliquer la donne. Ce virus déchire les chairs, transformant ses porteurs en monstres défigurés. Rejetés par la société, ces jeunes sont tiraillés entre leurs hormones échauffées et la peur de muter. Des excroissances de chairs poussent sur certains, d'autres muent comme des reptiles et d'autres encore voient une nouvelle bouche se former sur leur cou. Les plus visiblement touchés choisissent de se réfugier dans la forêt. Ceux qui ont la chance de pouvoir cacher leurs plaies essaient de conserver une vie normale. Ils essaient de faire la fête à grands coups de drogues et d'alcool. Mais tout les ramène au sexe, à la culpabilité, aux conséquences effroyables. le désir, tournant à l'obsession, est trop souvent plus fort que la crainte. Et personne pour les aider, les adultes sont étrangement absents du récit. L'auteur ne lâche pas ses personnages, il les traque, les dissèque en même temps que la maladie les envahit. L'amour qui essaie de naître tourne au glauque d'une situation inextricable, où on a honte, où on se cache. le propos n'est pourtant pas misérabiliste. L'oeil de Burns reste neutre, tout en étant légèrement voyeur. L'intimité surréaliste de ces jeunes est sulfureuse, sexuée, affamée et glauque. L'ambiance malsaine colle à la peau du lecteur, tant elle est forte et inédite. On a l'impression de lire une nouvelle sortie tout droit de la Quatrième Dimension. Et pourtant... Impossible de ne pas faire de parallèle avec le SIDA, qui castre encore bons nombres d'élans aujourd'hui. Cette peste qui continue son massacre. le rappeler n'a rien de superflu. + Lire la suite.