Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs) Par Marshall B. Rosenberg (1999)

Posted on

Les

Site Telechargement Direct Gratuit Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs) PDF DJVU -Créez des fichiers. Si vous téléchargez beaucoup de fichiers Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs) PDF p sur votre ordinateur portable. Il est toujours préférable de vérifier que vous avant p le télécharger, qu'il soit gratuit ou non. Tout d'abord, un fichier Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs) PDF orient un document en lecture seule. Si vous décidez d'envoyern'importe quel fichier Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs) pdf pouvez maintenant le faire un peu en matière de présentation et en vous rendant plus vos lecteurs d'écran. Une fois que les fichiers sont créés, il est difficile de les modifier, et une Acrobat do-it être modifiée. Les fichiers PDF sont très résistants aux virus, aux vers de terre et aux chevaux de Troie. Ce sont des fichiers créés level Adobe Acrobat. Ils sont extrêmement résistants aux ailments de terre et aux chevaux de Troie. Ils, ils peuvent donc être ouverts sur. Ils peuvent être visualisés sous tous les systèmes d'exploitation et programs, y compris Mac OS X et les applications sous le système d'exploitation. Uncomplicated à créer et à ouvrir, les fichiers PDF sont la norme reconnue dans le secteur pour un échange p fichiers fiable.

Description du Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs)

Site Telechargement Direct Gratuit Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs) PDF DJVU - Aujourd’hui, notre façon de communiquer s’articule autour d’un objectif : être compétitif et juger ce qui est « bon » ou « mauvais ». Souvent cela mène à une mauvaise compréhension des situations et des autres, génère en retour colère et frustration et peut conduire à la violence. Or, bien communiquer avec les autres est considéré comme une compétence majeure au travail comme dans la vie privée. En mettant au point la CNV (Communication NonViolente) Marshall Rosenbe...

Détails sur le Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs)

Titre de livre : 207 pages
Auteur : Marshall B. Rosenberg
Éditeur : Syros
Catégorie : Essai
ISBN-10 : 284146735X
Moyenne des commentaires client : 4.26 étoiles sur 5 151 commentaires client
Nom de fichier : les-mots-sont-des-fenêtres-(ou-bien-ce-sont-des-murs).pdf (Vitesse du serveur 20.49 Mbps)
La taille du fichier : 19.42 MB

Commentaire Critique du Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs)

Bruno_Cm a écrit une critique à 05 novembre 2015. Bruno_Cm donne la cote 151 pour Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs). Je partage les sentiments de Georges Bernanos, quand il écrit : Je pense depuis longtemps déjà que si un jour les méthodes de destruction de plus en plus efficaces finissent par rayer notre espèce de la planète, ce ne sera pas la cruauté qui sera la cause de notre extinction, et moins encore, bien entendu, l'indignation qu'éveille la cruauté, ni même les représailles et la vengeance qu'elle s'attire... mais la docilité, l'absence de responsabilité de l'homme moderne, son acceptation vile et servile du moindre décret public. Les horreurs auxquelles nous avons assisté, les horreurs encore plus abominables auxquelles nous allons maintenant assister ne signalement pas que les rebelles, les insubordonnés, les réfractaires sont de plus en plus nombreux dans le monde, mais plutôt qu'il y a de plus en plus d'hommes obéissants et dociles. + Lire la suite.
mlseditions a écrit une critique à 29 octobre 2015. mlseditions donne la cote 151 pour Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs). Voilà un livre tout à fait passionnant sur la communication non violente. A l'aide d'exemples, de petits exercices et d'arguments, l'auteur initie le lecteur à une communication bienveillante en donnant des outils simples. Au delà de cette communication, c'est tout un processus de recentrage, de connexion à soi. Si la théorie paraît simple; la pratique nécessite un entrainement du fait de notre éducation, de nos conditionnements ancrés et de notre propension à juger l'autre plutôt que de le comprendre avec respect. En tout état de cause, le livre devrait être un livre de chevet pour ceux et celles dont la communication est centrale. Je pense aux politiques, aux enseignants, aux relations inter-professionnelles. Et plus généralement, ce livre est un véritable guide pour rétablir la communication au sens profond qui de nos jours tend à disparaître. Une méthode que chacun devrait appliquer pour tendre vers la paix..
BigDream a écrit une critique à 17 novembre 2015. BigDream donne la cote 151 pour Les Mots Sont Des Fenêtres (ou Bien Ce Sont Des Murs). Certaines situations n'ouvrent aucune ouverture sur le dialogue. L'usage de la force peut alors s'imposer pour protéger la vie ou les droits de l'individu. Il se peut par exemple que l'une des parties refuse de communiquer ou que l'imminence du danger ne laisse pas le temps de dialoguer. Nous pouvons alors être contraints de recourir à la force. Le cas échéant, on distingue en Communication NonViolente l'usage protecteur de la force de l'usage répressif de la force. L'usage protecteur de la force vise à éviter les dommages corporels ou les injustices, tandis que l'intention de la force répressive est de faire souffrir des individus pour les punir de leurs actes perçus comme des méfaits. Lorsque nous utilisons la force dans un but de protection, nous pensons à la vie ou aux droits que nous souhaitons protéger sans porter de jugement sur la personne ou son comportement. L'usage protecteur de la force part du principe que c'est essentiellement par inconscience que les individus adoptent des comportements dangereux pour eux-mêmes ou pour les autres. C'est donc par l'information et non par la répression qu'il convient d'y remédier. L'inconscience peut se manifester sous diverses formes : a) l'individu ne se rend pas compte de ses actes b) il ne voit pas comment satisfaire ses besoins sans porter préjudice à autrui c) il est persuadé d'être en droit d'infliger une punition ou une douleur aux autres, sous prétexte qu'ils le méritent d) il est prisonnier de ses fantasmes et croit par exemple qu'une voix lui a ordonné de tuer quelqu'un L'action répressive part en revanche du principe que les individus commettent des délits parce qu'ils sont mauvais ou méchants et que, pour y remédier, il faut les contraindre au repentir. Pour les remettre dans le droit chemin, on recourt à l'action répressive, censée : 1) leur infliger suffisamment de douleur pour qu'ils comprennent leur erreur 2) les pousser au repentir, et 3) les changer. Or, dans la pratique, la répression parvient davantage à générer de l'hostilité ou à renforcer la résistance aux comportement que nous recherchons, qu'à susciter un repentir et une prise de conscience. + Lire la suite.