Le Crocodile Par Fiodor Dostoïevski (2000)

Posted on

Le

Telecharger Livre Google Le Crocodile En Français PDF PDB -Vous pouvez télécharger gratuitement un livre électronique au format PDF, e-pub ou MOBI, ou payer des frais à l'auteur du livre à votre guise. Un livre électronique prend en control de nombreux formats de fichiers. Vous rencontrerez votre Book Le Crocodile|e-book|Ebook Le Crocodile|ebook Le Crocodile préféré au format PDF. Dans ce permettra eBooks illimités. La plupart des ebooks sont en vente pour seulement 1 3 83000 cen'est vraiment pas beaucoup si vousn'avez qu'un seul livre que vous recherchez. Sélectionnezn'importe quel format p fichier pris en charge level l'eBook, tel que e pub dans le menu déroulant. Un livre électronique est un outil de {publication|e book Le Crocodile numérique qui permet aux utilisateurs de liren'importe quel livre à tout second, en utilisant leur I pad, téléphones phones, smartphones, androïdes, etc.. Tous les livres électroniques et les échantillonneurs p livres gratuits sont disponibles au format PDF.

Description du Le Crocodile

Telecharger Livre Google Le Crocodile En Français PDF PDB - Après avoir été accidentellement avalé par un crocodile présenté lors d'une exposition, un vaniteux bureaucrate progressiste élit domicile dans le ventre de l'animal. Une fable politique caustique. Source : Actes sud

Détails sur le Le Crocodile

Titre de livre : 225 pages
Auteur : Fiodor Dostoïevski
Éditeur : Actes Sud
Traducteur : André Markowicz
Catégorie : Dramatique
ISBN-10 : 2742727671
Moyenne des commentaires client : 3.48 étoiles sur 5 46 commentaires client
Nom de fichier : le-crocodile.pdf (Vitesse du serveur 21.73 Mbps)
La taille du fichier : 18.03 MB

Commentaire Critique du Le Crocodile

Gwen21 a écrit une critique à 14 février 2017. Gwen21 donne la cote 46 pour Le Crocodile. - Voyons ! criai-je furieusement à cet Allemand, comment osez-vous réclamer ce grade de colonel ? Quel exploit avez-vous accompli ? Quels services avez-vous rendus ? De quelle gloire militaire vous êtes-vous donc couvert ? Est-ce que vous êtes fou ? - Fou ! répliqua l’Allemand offensé, c’est-à-dire que je suis un homme fort sensé et que vous n’êtes que des sots. Si l’on ne mérite pas d’être nommé colonel alors qu’on peut exhiber un crocodile qui contient un conseiller de la cour tout vivant !... Faites-moi donc voir le Russe qui pourrait vous montrer un crocodile contenant un conseiller de la cour tout vivant. Je suis un homme fort remarquable et je ne vois pas pourquoi on ne me nommerait pas colonel. + Lire la suite.
raton-liseur a écrit une critique à 09 octobre 2013. raton-liseur donne la cote 46 pour Le Crocodile. Etrange nouvelle que celle-ci lorsque je pense qu'elle est signée Dostoïevski. le peintre des tourments de l'âme, l'austère écrivain de la culpabilité et du repentir trempe ici sa plume dans la veine burlesque, comme s'il avait subtilisé cette nouvelle encore inachevée à son contemporain Gogol et que, bien embêté par l'incongruité de son geste, il n'avait pas pu y trouver une fin qui fut digne de lui ou de Gogol. Le crocodile est l'histoire d'un de ces mammifères (sic, Dostoïevski ne devait pas être très versé dans la zoologie) exhibé à Saint-Pétersbourg et qui, pour tromper son ennui, ne trouve rien de mieux à faire que d'avaler un petit fonctionnaire de passage. Ou plutôt, c'est l'histoire de ce petit fonctionnaire et de son ami intime après cette étrange péripétie. Dostoïevski prend le prétexte de ce fait divers pour brosser un portrait mordant de la société russe, sa hiérarchie sclérosée, son administration aveugle et la superficialité de ses cercles intellectuels. Le trait devient vite un peu lourd et, c'est quand je commençais à me demander quelle chute Dostoïevski allait bien pouvoir inventer pour se sortir de cette histoire sans queue ni tête (encore une fois, la zoologie est bien malmenée…) que je me suis aperçue, au beau milieu d'un paragraphe, que cette nouvelle était inachevée (c'était pourtant clairement annoncé, mais je n'y avais pas fait attention). J'ai donc laissé, perplexe, mon fonctionnaire obscur dans l'obscurité du ventre vide de son gros mammifère, me demandant s'il en sortirait vivant ou non, puis me désintéressant vite de son sort. Quitte à lire du burlesque ou de l'absurde russe, autant lire directement Gogol, dont j'ai tâté il y a peu pour la première fois et qui m'a fait bien meilleure impression. Dostoïevski ne me semble pas exceller dans ce genre, et je lui préfère ses romans sombres et torturés. Peut-être faudrait-il que je m'y replonge un de ces jours, pour oublier cette nouvelle qui manque de charme, et surtout de chute. + Lire la suite.
Piatka a écrit une critique à 15 août 2013. Piatka donne la cote 46 pour Le Crocodile. - Quelle est la principale fonction du crocodile ? La réponse s’impose : engloutir des hommes. Quelle doit être la conformation d’un crocodile pour l’adapter le mieux possible à cette besogne d’engloutissement ? Réponse inévitable : il faut qu’il y ait de la place ; il faut qu’il soit vide. Or, il y a longtemps que la physique nous a appris que la nature a horreur du vide. Donc l’intérieur du crocodile doit commencer par être vide, mais non point demeurer ainsi. Il faut donc qu’il avale tout ce qu’il peut trouver afin de se remplir. Voici donc la seule explication plausible de cette propension des crocodiles à nous avaler. Il y a des différences de constitution entre les êtres animés. Ainsi, plus la tête d’un homme est vide et moins elle éprouve le besoin de se remplir, mais c’est l’unique exception à la loi générale précédemment exprimée. + Lire la suite.