Le Chevalier De Maison Rouge Par Alexandre Dumas (2005)

Posted on

Le

Ebook Pdf Telecharger Le Chevalier De Maison Rouge In French PDF FB2 IBook -La grande majorité des livres numériques sont au format Le Chevalier De Maison Rouge PDF, bien qu'Amazon propose une version Kindle, Mobipocket propose manhunter variant MOBI, puis le format TEXT, ainsi que de nombreux autres. Le fait est que vous en saurez plus en lisant un picture. Avant tout, il ne faut pas oublier lire la dans la langue que l'on étudie, peu importe la langue.

Description du Le Chevalier De Maison Rouge

Ebook Pdf Telecharger Le Chevalier De Maison Rouge In French PDF FB2 IBook - Réédition à l'occasion du 200e anniversaire de la naissance d'Alexandre Dumas. Préface de Georges Lenôtre. Paris, 1793, Louis XVI a été guillotiné. Le Tribunal révolutionnaire institué, la Convention mettra bientôt la Terreur à l'ordre du jour. Enfermée au Temple, Marie-Antoinette attend son procès dont l'issue ne fait pas de doute. Mais la police révolutionnaire est sur les dents. Une rumeur court, celle d'un complot visant à faire évader la 'veuve ...

Détails sur le Le Chevalier De Maison Rouge

Titre de livre : 428 pages
Auteur : Alexandre Dumas
Éditeur : Gallimard
Catégorie : De Capes Et D'épées
ISBN-10 : 2070309282
Moyenne des commentaires client : 3.76 étoiles sur 5 155 commentaires client
Nom de fichier : le-chevalier-de-maison-rouge.pdf (Vitesse du serveur 24.99 Mbps)
La taille du fichier : 21.14 MB

Commentaire Critique du Le Chevalier De Maison Rouge

Chat-Pitre a écrit une critique à 21 novembre 2013. Chat-Pitre donne la cote 155 pour Le Chevalier De Maison Rouge. Histoire, aventures, beaux ou mauvais sentiments, nobles personnages ou immondes humains, tels sont les ingrédients de la cuisine d'Alexandre Dumas: et cela marche! le chevalier de Maison Rouge ne déroge pas à cette règle et nous entraine dans la France de la Terreur, avec ceux qui veulent voler au secours de l'Autrichienne haïe par le peuple. le lecteur vibre à leurs tentatives, frémit à la description de cette terrible époque, se délecte des envolées lyriques de l'auteur mais baisse la tête à la terrible chute (Dumas n'épargne pas ses lecteurs!). Bien agréable de se laisser conter une vraie histoire..
Mondaye a écrit une critique à 29 août 2016. Mondaye donne la cote 155 pour Le Chevalier De Maison Rouge. Mon deuxième Dumas en moins d'un mois, et je sais clairement ou va ma préférence. La tension dramatique de la Guerre des femmes a su me faire frémir à défaut de me surprendre, mais là pas grand chose. Déjà, je suis un peu partie pris, le fait de poser Marie-Antoinette en martyr m'a fait un peu hausser les sourcils. Ensuite j'ai eu beaucoup plus de sympathie pour Lorin (et dans une moindre mesure pour Maison-Rouge) que pour notre couple de tourtereaux. D'ou une presque indifférence à leur sort. Enfin, si l'identité de Maison-Rouge est censé être une énigme, et bien je déconseille à Dumas du fond de sa tombe de ne pas tenter d'écrire un roman policier... Mais ça reste une lecture fluide et plaisante, qui ne m'a toutefois pas transportée..
Allaroundthecorner a écrit une critique à 12 juillet 2016. Allaroundthecorner donne la cote 155 pour Le Chevalier De Maison Rouge. Pour dire les choses rapidement, c'est l'histoire de Maurice Lindey, en 1793, en France - donc sous la Révolution française - qui va tomber amoureux d'une jeune femme, Geneviève. À côté de ça, c'est aussi et surtout les derniers mois de vie de Marie-Antoinette et les tentatives du fameux Chevalier de Maison-Rouge pour la faire libérer. J'appréhendais un peu ma lecture quand je l'ai commencé, tout d'abord parce que j'avais peur que ce soit trop politique pour moi. J'ai été assez surprise de voir que l'auteur a très bien su doser ses personnages, qu'aucun n'est tout noir ou tout blanc, mais plutôt gris. Même pour Marie-Antoinette, je pensais qu'elle serait vraiment dépeinte comme le pire personnage existant sur terre - ah oui, parce que je ne l'ai pas dit mais lorsque le récit débute, Louis XVI est déjà passé à la guillotine donc on ne parle plus de lui. L'intrigue comme les personnages est contrastée ce qui permet un point de vue relativement juste, j'ai trouvé. Pour le personnage de Marie-Antoinette par exemple, certains personnages la haïssent, elle est Madame Véto, celle qui a mené la France à sa perte, mais pour d'autres, elle est aussi cette mère effrayée pour ses enfants, cette femme qui a fait n'importe quoi certes, mais qui ne mérite pas pour autant d'être mal traité. Le fait que les points de vue soient vraiment différents permet de voir les choses autrement, clairement ça m'aurait vraiment saoulé si pendant 200 pages j'avais été obligé de lire un manifeste pro Révolution française du genre ouais vive la guillotine, c'est trop cooooool ! le dosage entre l'histoire et la fiction est lui aussi bien réalisé, on en apprend un peu plus sur les rivalités entre révolutionnaires : jacobins/girondins ce qui, là aussi est intéressant parce que Dumas ne s'impose pas en nous disant ouais alors eux ce sont les gentils et puis euh bah, ce sont les méchants. Le fait que le point de vue de l'auteur soit extérieur, qu'il nous présente son histoire dans L Histoire sans pour autant nous donner son avis ou nous dire quoi croire et tout ce qui fait la force du récit d'après moi. Le texte en lui-même est assez léger parce que Dumas s'est surtout concentré sur l'intrigue amoureuse plus que sur l'intrigue historique. Je pensais que nous allions suivre le Chevalier de Maison-Rouge alors que non, Lindey est un révolutionnaire, il n'est pas un royaliste et comme c'est son personnage que l'on suit, ce qui compte surtout, c'est son amour pour Geneviève. D'ailleurs, pour ce qui est de leur histoire d'amour, je n'ai pas grand chose à en dire si ce n'est qu'elle est plutôt basique, bien écrite. Et puis, tout est bien qui finis bien - excepté Marie-Antoinette qui se fait guillotiner mais bon, on ne peut pas non plus demander à changer L Histoire. Mon avis est en intégralité sur mon blog : Lien : http://allaroundthecorner.bl.. + Lire la suite.