L'Empire De L'or Rouge Par Jean-Baptiste Malet (2017)

Posted on

L'Empire

Telecharger Livre Gratuit Ipad L'Empire De L'or Rouge In French PDF PDB CHM -Vous pouvez non afficher les fichiers PDF, mais les documents PowerPoint, Word et Excel. Les fichiers PDF sont largement utilisés pour leur compression élevée et leur qualité formatés lorsqu'il s'de contenir des images, des formulaires ou des textes formatés. Font partie de votre vie scolaire ou professionnelle, plusieurs software vous où que vous soyez, permettront d'accéder à vos fichiers. Dans le passé, p lire des fichiers PDF, il était difficile, voire impossible sur appareil mobile.Si vous recherchez un logiciel gratuit PDF flip book maker, vous découvrirez de nombreuses façons de créer des livres sur votre ordinateur à l'aide d'un logiciel on suppose, gratuitement. All PDF Converter pour lancer le processus de conversion, qui ne prend généralement que quelques minutes. La conversion de PDF de mon flip book ont été tout simplement ennuyeux par rapport à ses propres.

Description du L'Empire De L'or Rouge

Telecharger Livre Gratuit Ipad L'Empire De L'or Rouge In French PDF PDB CHM - Que mange-t-on quand on ouvre une boîte de concentré, verse du ketchup dans son assiette ou entame une pizza ? Des tomates d’industrie. Transformées en usine, conditionnées en barils de concentré, elles circulent d’un continent à l’autre. Toute l’humanité en consomme, pourtant personne n’en a vu. Où, comment et par qui ces tomates sont-elles cultivées et récoltées ? Durant deux ans, des confins de la Chine à l’Italie, de la Californie au Ghana, Jean-...

Détails sur le L'Empire De L'or Rouge

Titre de livre : 377 pages
Auteur : Jean-Baptiste Malet
Éditeur : Fayard
Catégorie : Délire
ISBN-10 : 2213681856
Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 21 commentaires client
Nom de fichier : l-empire-de-l-or-rouge.pdf (Vitesse du serveur 20.89 Mbps)
La taille du fichier : 15.02 MB

Commentaire Critique du L'Empire De L'or Rouge

Lilo0606160616 a écrit une critique à 02 octobre 2017. Lilo0606160616 donne la cote 21 pour L'Empire De L'or Rouge. Un superbe documentaire économique sur l'industrie de la tomate, ses répercussions, son trafic, son côté sombre. On y découvre le développement de ce fameux fruit botanique, son évolution au cours des dernières décennies et l'impact de sa commercialisation dans le monde. Au premier abord, on pourrait penser découvrir un livre exclusivement dédié à la description du contenu de notre assiette, mais l'enquête va bien au-delà. Entre faits historiques, révolution industrielle, personnages politiques, migration, guerre des prix, tous les domaines du capitalisme sont décrits pour mieux nous représenter les sombres méandres et impacts du développement de cette matière première.  On découvre encore une fois que les pays les moins industrialisés sont les premiers touchés par la volonté des plus grands d'étendre leur empire économique et financier (l'un ne va-t-il pas sans l'autre ? ). Comment ne pas songer aux souffrances morales et physiques endurées par les ouvriers de la tomate, comment fermer les yeux face à un produit insipide, de couleur bien rouge, prétendument d'origine Italie ? Comment s'imaginer que la mafia se mêle à un trafic de la tomate ? Quels mélanges les industries pratiquent-elles pour faire toujours plus de bénéfices ? Entre études chiffrées, narration et interviews, l'auteur s'appuie sur divers supports pour étayer ses arguments, rendre sa documentation accessible à tous, compréhensible et fluide. Jamais ennuyeux, toujours le soucis des précisions, l'auteur nous livre ici un documentaire complet et recherché. Même si j'aurai aimé que l'auteur se penche davantage sur l'aspect chimique des compositions de la tomate, je recommande pour les révélations économiques et industrielles. + Lire la suite.
ErnestLONDON a écrit une critique à 31 juillet 2017. ErnestLONDON donne la cote 21 pour L'Empire De L'or Rouge. Originaire des régions andines côtières, au nord-ouest de l'Amérique du Sud, dans une zone incluant la Colombie, l'Équateur, le Pérou et le Nord du Chili, la tomate est cultivée dans 170 pays. Elle dépasse les clivages culturels et alimentaires, les civilisations du blé, du riz et du maïs, identifiées par Fernand Braudel. le chiffre d'affaire annuel de la filière s'élève à 10 milliards. Deux années durant, Jean-Baptiste Malet a enquêté de la Chine à l'Italie en passant par le Ghana, rencontrant des agriculteurs, des cueilleurs, des généticiens, des traders, des fabricants de machines, des généraux chinois… À travers la tomate, marchandise devenue universelle, c'est l'histoire de l'industrialisation et du capitalisme mondialisé qu'il raconte. (...) Intarissable sur le sujet, abonné à Tomato News, il s'est laissé conduire par sa curiosité dans les coulisses de bon nombre d'usines à travers la planète, dans les bureaux de la plupart des principaux dirigeants. Son travail impressionne par son exhaustivité et son récit jamais ne lasse. Un film est en cours de montage et devrait suivre. Son enquête historique et économique permet de comprendre comment l'esclavage, indissociable du développement du capitalisme, ne disparait pas mais adopte d'autres formes, comment ces guerres de conquêtes ne profitent qu'à un tout petit nombre et combien elles font de victimes essentiellement civiles. Article (très) complet en suivant le lien. Lien : https://bibliothequefahrenhe.. + Lire la suite.
topocl a écrit une critique à 03 juillet 2018. topocl donne la cote 21 pour L'Empire De L'or Rouge. La tomate, direz vous, quelle drôle d'idée ? Et bien 280 pages plus loin, on a plutôt envie de dire que c'est une drôlement bonne idée, un sacrément bon sujet : on a appris plein de choses sur à la mondialisation en général et l'industrie agroalimentaire agroalimentaire. Au fil des pages, on comprend que la tomate industrielle (c'est-à-dire la tomate qui est utilisée pour des préparations alimentaires, une tomate refabriquée dans ce sens, et non pas celle que l'on peut trouver sur les étalages, y compris des supermarchés ) est un enjeu économique beaucoup plus fort qu'on ne le croit, avec ses tradeurs, ses entreprises supranationales, sa loi du marché, sa corruption… C'est une très bonne façon de comprendre l'organisation du commerce au niveau mondial que de se pencher sur ce petit fruit/légume rouge... On commence en Chine, où la tomate a été importée pour le seul plaisir de faire de l'argent, de façon tout à fait artificielle, et où, outre enrichir des déjà-multimillionnaires, elle donne, généreuse qu'elle est, du travail aux enfants comme aux prisonniers des camps de redressement. Elle est ensuite conditionnée en concentré, de qualité pas très bonne à franchement très mauvaise, selon le marché auquel elle s'adresse. Franchement car, oui, les Africains n'ont pas d'argent, donc, pas de problème, on leur propose une qualité inférieure, et ce sera toujours cela de gagné en plus… À moins que la nouvelle idée d'implanter les usines de conditionnement en Afrique elle-même, ou la main d'oeuvre est encore moins cher, soit finalement la panacée… En Italie, qui a toujours été le royaume de la tomate, eh bien oui…maintenant, on reconditionne du concentré chinois, c'est tellement moins cher et facile, on colle une étiquette Made in Italie, aux couleurs vert blanc rouge, et cela permet à l'occasion de blanchir l'argent de la mafia. Ce serait cependant mentir de dire qu'il n'y a plus de culture de tomates industrielles en Italie : il faut bien donner du travail aux migrants clandestins (ceux-la même que l'importation de concentré de tomates chinois en Afrique a privés de leur travail et de leurs revenus)r. Je vous raconte pas les conditions de travail, je vous laisse les imaginer… La Californie, avec ses cultures intensives, son libéralisme à outrance, son délire de mécanisation ferait presque figure d'enfants de choeur là au milieu. Au total, c'est un survol impressionnant du commerce au niveau mondial, complètement déprimant, certes, mais globalement très instructif. + Lire la suite.