La Morte Amoureuse Par Théophile Gautier (2011)

Posted on

La Morte Amoureuse

Site Telechargement Ebooks La Morte Amoureuse EPub PDF -Avec Adobe Acrobat, vous pouvez rapidement et facilement commencer à modifier les fichiers PDF pour répondre à vos besoins spécifiques. Les fichiers PDF sont un arrangement de fichier populaire, car ils conservent la quel que soit l'ordinateur, conception d'un document depuis lequel le document est utilisé. Basic à créer et à ouvrir, les fichiers PDF sont la norme reconnue dans le secteur pour un échange de fichiers fiable. Vous pouvez importer un fichier PDF existant à partir de votre ordinateur ou mentionner un scanneur connecté comme source d'image.Le livre that a été édité level le psychologue réputé p l'Université p New York, Gary Marcus. Ne présumez pas que, parce qu'il est disponible gratuitement, cela signifie qu'il ne s'agit pas d'un contenu extrêmement précieux. Vous pouvez également rendre votre livre Web privé ou au public.

Description du La Morte Amoureuse

Site Telechargement Ebooks La Morte Amoureuse EPub PDF - Peut-on être prêtre et amoureux ? Peut-on aimer la nuit et prêcher le jour? Questions bien embarrassantes... Surtout quand les réponses s'avèrent positives... Ajoutez-y une pincée de fantôme. Secouez. Et vous voici dans une mystérieuse histoire d'amour! Mais rassurez-vous, il ne s'agit que d'un rêve... et d'ailleurs, Clarimonde, la belle courtisane, est morte depuis si longtemps... Mais au fait, que vient-elle faire dans ce présent ? P...

Détails sur le La Morte Amoureuse

Titre de livre : 300 pages
Auteur : Théophile Gautier
Catégorie : Conte Initiatique
ISBN-10 : B005R8RBNO
Moyenne des commentaires client : 3.83 étoiles sur 5 66 commentaires client
Nom de fichier : la-morte-amoureuse.pdf (Vitesse du serveur 19.68 Mbps)
La taille du fichier : 13.03 MB

Commentaire Critique du La Morte Amoureuse

aouatef79 a écrit une critique à 25 novembre 2017. aouatef79 donne la cote 66 pour La Morte Amoureuse. le jour de son ordination , le jeune Romuald qui allait prononcer le voeu de se consacrer entièrement à la vie sacerdotale , voit pour la première fois de sa vie , debout dans la salle , une très belle femme qui le fixait de façon étrange et lui disait de ne pas prononcer le voeu .Est-ce une hallucination visuelle et sonore ? Romuald a prononcé le voeu mais depuis ce jour fatal ,il ne connaîtra plus la paix de l' âme car il est obsédée par cette femme , Clarimonde de son nom . " J' ai été pendant plus de trois ans le jouet d' une illusion singulière et diabolique " . Romuald affirmait encore :" Mon existence s' était compliquée d' une existence nocturne entièrement différente ". Romuald qui vit écartelé entre une vie de prêtre et d' amoureux d' un vampire . Quel dilemme ! Théophile Gautier narre un récit qui n' est pas facile à décrypter car il y introduit la religion et ce qui est profane . Histoire à lire et se faire une opinion à soi ..
Samskali a écrit une critique à 25 septembre 2013. Samskali donne la cote 66 pour La Morte Amoureuse. Oui, j'ai aimé comme personne au monde n'a aimé, d'un amour insensé et furieux, si violent que je suis étonné qu'il n'ait pas fait éclater mon coeur..
idevrieze a écrit une critique à 17 octobre 2012. idevrieze donne la cote 66 pour La Morte Amoureuse. Une version un peu plus romantique du vampire Alors, vous vous souvenez que je vous ai parlé de la Dame Pâle d'Alexandre Dumas qui avait enfin de compte deux connotations : la religion et les obligations sociales. Ici, on retrouvera les mêmes thèmes MAIS avec une sensibilité très différente. Car ces deux auteurs appréhendent l'écriture de deux manières différentes. Pour Théophile Gautier, on aura enfin de compte plus de romantisme. Alors qu'avons-nous là ? Un prêtre qui va se faire ordonner. Ce qu'il signifie qu'il passera une vie d'obligations, dans l'abnégation totale de soi. Il ne sera plus maître de sa maison, de ses amours, de son emploi du temps puisqu'il entre au service de Dieu. Pourtant, le jour de son ordination, une femme vient le tenter (la canaille). Cette femme représente, vous vous en doutez bien, la tentation, la sensualité, le fruit défendu, ce qu'il abandonne pour Dieu. Tout ça. Evidemment, Romuald refuse ces avances. Malheureusement pour cette femme, elle meurt, se transforme en vampire et revient hanter notre cher Romuald. Ainsi, lorsque le prêtre rejoint cette femme, il devient un autre homme. En effet, il devient ce qu'il aurait pu être sans être prêtre, une somme de plaisirs et de volontés propre. Nous n'avons plus affaire à l'animal social représenté par la prêtrise mais à l'individu propre. (on retrouve cette analogie dans la Métamorphose de Kafka si cela vous intéresse d'ailleurs.) Ainsi, en acceptant d'aimer cette femme, il se libère de son carcan social pour être libre. Mais un individu ne peut vivre que pour lui-même aussi il garde la personnalité du prêtre qui se repend à sa place et qui combattra la vampire. Il y a toutefois toujours cette connotation religieuse Bien entendu ! La femme ici représente bien la tentation diabolique pour Romuald. Et ce qui la rend si terrible est qu'elle n'est pas méchante. On sent chez elle des regrets et une certaine torture lorsqu'elle doit boire le sang de Romuald. C'est lui qui la garde en vie. Et lorsqu'il cesse de l'aimer (en la découvrant dans son cercueil), elle en meurt, en lui reprochant d'ailleurs de se soumettre à ses obligations sociales. Cette nouvelle a dû beaucoup faire parler d'elle ou du moins a dû permettre à beaucoup de personnes de s'identifier à l'époque. En effet, il ne faut pas oublier qu'avant, les personnes, surtout d'un certain rang étaient complètement étouffées par leurs obligations sociales. Et je ne parle pas seulement des prêtres mais de la totalité des personnes. Elles ne choisissaient pas leur métier, leur rang, leurs maris ou leurs épouses. Ici, le vampire incarne quelque part le choix personnel défendu. Celui qui ne sera pas admis par la Société. Et ce choix tente beaucoup évidemment (car l'on rêve tous de vivre selon ses choix propres). Ainsi, il devient un conte initiatique. Car Romuald a toujours vécu dans la Foi. Il ne s'est jamais écarté du chemin sauf en détournant une fois le regard (qui est tombé sur la jeune dame). En ne faisant pas ses devoirs, il s'écarte de son chemin (la prêtrise), damne l'âme aimée (la vampire) et est condamné à rester pour raconter son histoire (puisqu'il nous la conte). Nous ne saurons donc pas s'il sera pardonné à son tour. Mais avec son erreur, il enseigne aux plus jeunes qu'il ne faut pas rêver à une vie personnelle mais rester fixé sur ses devoirs. Intéressant non ? Lien : http://labibliodekoko.blogsp.. + Lire la suite.