Le Silence Des Autres Par Lydia Gouardo (2008)

Posted on

Le Silence Des Autres

Livre A Telecharger Gratuit En Pdf Le Silence Des Autres En Français PDF FB2 -Vous avez encore vraiment besoin du livre. Par conséquent, vous pouvez vous connecter àn'importe lequel plusieurs, pour explorer les livres de votre choix et de vos besoins. Les livres achetés sur Amazon sont stockés dans sa bibliothèque, accessible en cliquant sur l'option"'cloud" p la bibliothèque. Quel orient l'endroit le moins cher pour acheter des livres en ligne et bénéficier d'une livraison gratuite à l'étranger. Il existe de nombreux livres yoga sur tous les aspects du yoga. All PDF Converter lancera le processus de conversion, qui ne prend généralement que quelques instants. La conversion de PDF de mon flip book ont été tout simplement ennuyeuses comparées aux siennes.

Description du Le Silence Des Autres

Livre A Telecharger Gratuit En Pdf Le Silence Des Autres En Français PDF FB2 - Son père lui a fait 6 enfants. Tout le monde savait… Personne n’a rien dit. Ca s’est passé en Seine-et-Marne, dans un charmant village à une demi-heure de Paris, dans l’indifférence totale des voisins, des gendarmes, des services sociaux, de la justice et des médecins… « Pourtant, tout le monde savait.»

Détails sur le Le Silence Des Autres

Titre de livre : 495 pages
Auteur : Lydia Gouardo
Éditeur : Michel Lafon
Catégorie : Chroniques
ISBN-10 : 2749907950
Moyenne des commentaires client : 3.63 étoiles sur 5 31 commentaires client
Nom de fichier : le-silence-des-autres.pdf (Vitesse du serveur 21.45 Mbps)
La taille du fichier : 27.66 MB

Commentaire Critique du Le Silence Des Autres

cathy13600 a écrit une critique à 01 décembre 2016. cathy13600 donne la cote 31 pour Le Silence Des Autres. Vingt-quatre heures après avoir terminé « le silence des autres » de Madame Gouardo, je me demande encore si, durant cette lecture, je n'ai pas été la proie d'hallucinations, si j'étais bien réveillée et ne cauchemardais pas. Cette histoire sidérante dépasse le comble de l'horreur et malheureusement ce que j'ai lu était bien réel et non le fruit de mon imagination. Dès le début, on comprend que l'existence de Lydia n'a pas été simple puisque à trois ans elle a été placée avec son frère et sa soeur en famille d'accueil. Mais on ne s'attend pas à ce qui va suivre… Un soir, leur père, tout juste sorti de prison, va les soustraire à leur « nounou » et à partir de ce moment-là, leur vie va basculer en enfer. Donné en pâture à un monstre cruel et pervers, Bruno, l'aîné, ne connaîtra que la maltraitance, la privation et le viol. Nadia, la cadette, subira, elle aussi, ces atrocités jusqu'à ce qu'elle réussisse à s'enfuir à dix-huit ans. La majeure partie de ce bouleversant témoignage relate en fait le quotidien de la benjamine auprès de cet homme abject. Un quotidien fait de tortures (brûlures), séquestrations, privations, et surtout incestes des plus violents qui conduiront à la naissance de six garçons. Privée de toute éducation, ne sachant ni lire ni écrire, c'est avec la collaboration du grand reporter Jean-Michel Caradec'h, que notre héroïne nous explique de quelle façon elle a pu subir tout cela sans devenir folle, pourquoi personne ne lui est venu en aide et comment son supplice a pris fin au bout de quarante-deux ans. A travers ce document, j'ai trouvé de la cruauté, de la misère, et de l'espoir puisque l'amour avec un A majuscule fera son apparition finalement. Bravo à L.G. pour son courage et s'être confiée. En s'accaparant la parole, elle a dénoncé l'abomination et la non-assistance à personne en danger. A mon sens, c'est déjà une victoire. J'ai admiré également sa force de caractère. Son désir de s'en sortir. Mes remerciements vont à M. Caradec'h qui a su avec maîtrise et délicatesse transcrire les mots de cette victime. Quelle force car cela n'a certainement pas dû être facile à entendre et à concevoir. Ceci dit, j'aurais aimé en apprendre davantage sur le « après ». Comment l'auteur s'est reconstruite, quels sont ses rapports avec ses enfants, ses proches ? Qu'est-elle devenue en fait ? Par ailleurs, je ne saisis toujours pas pourquoi son amie Marianne a accepté de vivre avec eux et connaitre, elle aussi, cette monstruosité ? Pourquoi ne pas s'être échappée et donner l'alerte ? Pour conclure, je dirai que même si j'ai l'habitude de lire de poignants et terribles témoignages, cette autobiographie m'a donnée la nausée lors de certains passages et rejoint dans la triste catégorie des livres glauques et nauséabonds celui de Annick Cojean « Les proies dans le harem de Khadafi ». Récit à lire absolument mais à ne pas mettre dans les mains de n'importe qui ! Lien : https://www.instagram.com/li.. + Lire la suite.
ChristelleMercier a écrit une critique à 12 novembre 2012. ChristelleMercier donne la cote 31 pour Le Silence Des Autres. ce livre n'est pas une fiction mais bien la réalité douloureuse dont cette femme a vécu. Même en imaginant les pires scénarios, on réalise dès le début des premières pages l'enfer que va vivre Lydia durant son enfance puis à l'âge adulte. J'admire son courage d'avoir témoigné, d'avoir pu exprimer avec des mots simples, avec toute sa sensibilité, sa dignité, sa pudeur, les sévices qu'elle a endurés. Imaginez votre belle-mère vous plonger dans une baignoire d'eau brûlante, le choc est si brutal que la jeune enfant ressort avec des lambeaux de chair sur les jambes, sur le ventre. Imaginez votre père vous violer, vous enfermer dans un grenier les jambes attachées et relevées pour que la semence qu'il vient de répandre dans votre corps, puisse vous mettre enceinte et cela durant des années. Durant tout ce temps, cette femme forte et courageuse va mettre au monde les enfants de son père, violent et pervers sous les yeux d'une belle-mère qui ne fait rien, qui participe. J'admire cette femme qui a su se battre, survivre sous les coups, la faim au ventre avec son frère et sa soeur, sous l'indifférence du système judiciaire, l'indifférence du système médicale. Histoire poignante, non...pas une histoire...Sa vie est poignante, bouleversante, choquante et je l'admire pour avoir su survivre même si dès son jeune âge, elle aspirait à mourir pour que tout s'arrête. Son père, son bourreau, son violeur, qui va faire de sa vie un véritable enfer et même après sa mort, on comprend pourquoi elle le pleure. Durant plus de dix ans, il a été le seul à s'occuper d'elle, à prendre "soin" d'elle et ce n'est qu'une fois adulte qu'elle comprend que cet amour paternel n'avait rien de tendre, n'était pas une normalité. J'admire cette femme qui a su aimer ses enfants, réussit à se reconstruire et connaître enfin le véritable amour, le véritable sens de la famille. Lydia ne savait pas lire, ni écrire, Lydia ne savait pas si son corps supporterait tous les coups, on lui a appris à boire, à se shooter à l'Ether pour supporter les viols, appris à ne pas parler aux inconnus, à ne pas avoir d'amis, à n'être qu'un jouet et malheureusement, elle a appris le bonheur bien trop tard, si les autres avaient parlé, si les autres l'avaient sauvé plus tôt. Lien : http://lesromansdechris.blog.. + Lire la suite.
karinne7 a écrit une critique à 30 mai 2014. karinne7 donne la cote 31 pour Le Silence Des Autres. l'horreur, un des pires sévice, le silence de l'entourage et des gens extèrieurs qui savent et ne disent rien, on voit dans quel monde on vit, les gens, et leur petit confort, les gens et leur tranquilité, faudrait pas les déranger....et surtout qu'ils ne lisent pas le livre car çà dérangerait.... bravo à l'auteur de dénoncer.