La Grande Histoire Du Monde Par François Reynaert (2018)

Posted on

La

Site Pour Telecharger Des Livres La Grande Histoire Du Monde En Français PDF CHM -Aux États-Unis, il s'Family Feud, au Royaume-Uni, Family Fortunes, mais le format est le même. Différents formats incluent PDA, HTML, EXE compilé, PDF, etc.. Les formats onepub et PDF sont les formats les plus utilisés. C'est vraiment très utile car il prend en charge environ 1 000 formats de fichiers ainsi que la conversion CHM en PDF. Le téléchargement ou l'impression nécessite toutefois un compte. Bien qu'il soit facile d'acheter un livre électronique en ligne que vous souhaitez lire, vous pouvez des livres électroniques dans des formats compatibles à partir de nombreux internet sites Web tels que Goole eBook keep. Avec Aldiko, vousn'êtes pas enfermé dans un magasin p.

Description du La Grande Histoire Du Monde

Site Pour Telecharger Des Livres La Grande Histoire Du Monde En Français PDF CHM - Des grands empires de l’Antiquité à la chute de l’URSS, de l’Europe de Charlemagne au Japon du xixe siècle, de l’Asie des Mongols à l’Afrique de la décolonisation, cet ouvrage nous convie à un voyage extraordinaire au fil des siècles. Procédant par étapes chronologiques, il suit l’évolution des grandes civilisations les unes par rapport aux autres. Il réussit en même temps à nous faire comprendre la façon dont chaque peuple considère son passé. No...

Détails sur le La Grande Histoire Du Monde

Titre de livre : 427 pages
Auteur : François Reynaert
Éditeur : Le Livre de Poche
Catégorie : Chroniques
ISBN-10 : 2253180041
Moyenne des commentaires client : 3.94 étoiles sur 5 24 commentaires client
Nom de fichier : la-grande-histoire-du-monde.pdf (Vitesse du serveur 24.92 Mbps)
La taille du fichier : 24.59 MB

Commentaire Critique du La Grande Histoire Du Monde

Shan_Ze a écrit une critique à 26 mars 2018. Shan_Ze donne la cote 24 pour La Grande Histoire Du Monde. François Reynaert trouve que l'Histoire n'est pas forcément racontée d'une façon qui permet une approche globale. Elle est trop souvent centrée sur l'Europe, voir la France et centrée sur les derniers siècles. Dans La grande Histoire du monde, il décide de commencer par le début : la préhistoire est rapidement présentée pour introduire sur les trois grands berceaux de la civilisation (Inde, Chine, Méditerranée) et expliquée ensuite les développements, leurs évolutions au fil des époques. Au fil du temps, des empires naissent et s'agrandissent. Une des constantes de l'évolution de l'humanité au fil du temps est la conquête de territoire, les religions étant un prétexte, un moyen de plus d'étendre la puissance d'un empire. Evidemment, celle-ci s'accompagne pratiquement toujours de massacres de populations pour leur résistance. Les Européens surtout, vont coloniser l'Amérique (Nord et Sud), l'Afrique, l'Océanie en s'imposant souvent comme possesseur naturel aux indigènes déjà présents. J'ai beaucoup apprécié en savoir plus sur certaines cultures (Chine, Inde), François Reynaert n'hésite à expliquer les doctrines, philosophies et religions naissantes pour que le lecteur puisse comprendre certaines décisions. La narration est chronologique, on passe d'une époque à une autre (Renaissance, Antiquité…), en ciblant à chaque chapitre, un empire ou un pays pour centrer le propos sur l'époque en question. J'avoue que je ne connaissais pas grand-chose à l'Antiquité et que le développement de certains sujets m'a bien aidé pour comprendre comment l'arrivée de certains moments-clés de l'Histoire. Certaines notes de bas de pages revoient à d'autres chapitres pour rappel pour mieux comprendre tel ou tel évènement. J'ai parfois été un peu frustrée de ne pas en savoir plus sur certains sujets mais comme il le dit bien en introduction de ce document, il explique l'essentiel pour ne pas écraser le lecteur de détails superflus. D'ailleurs, je pense me pencher plus sur quelques époques et lieux qui m'intéressent plus. Il y a peu de chiffres, à part les dates, souvent pour indiquer le nombre de morts dans un conflit ou une guerre. Des cartes sont là pour appuyer le propos en illustrant les mouvements, les colonisations etc. Un point que j'ai beaucoup apprécié c'est l'explication de la naissance de certains mots ou noms de pays. le livre s'arrête à la fin du XXème siècle avec une question sur la nature du XXIème siècle. C'est un document très intéressant, qui raconte avec parfois une pointe d'humour notre Histoire. Je l'ai lu par moments pour ne pas saturer d'informations, me laisser le temps d'intégrer chaque moment de l'Histoire. Merci à Masse Critique et au Livre de Poche pour cette « belle » Histoire. + Lire la suite.
Shan_Ze a écrit une critique à 05 mars 2018. Shan_Ze donne la cote 24 pour La Grande Histoire Du Monde. En 2007, un président de la République française [Nicolas Sarkozy], en visite au Sénégal, n'osa-t-il pas encore une formule disant [...] restée célèbre pour cette raison : L'homme africain n'est pas assez rentré dans l'Histoire. Il faut croire que le conseiller qui lui avait écrit ce discours n'était, de son côté, pas assez entré dans les bibliothèques. Cela fait plus d'un demi-siècle que les intellectuels publient des livres qui cherchent, à leur manière, à tordre le cou à cette légende d'une Afrique antihistorique. + Lire la suite.
LeCombatOculaire a écrit une critique à 20 février 2018. LeCombatOculaire donne la cote 24 pour La Grande Histoire Du Monde. Pour quelqu'un comme moi qui a une passoire à la place de la mémoire et qui a du mal à bien situer les lieux / évènements dans le temps et l'espace, qui suit assez peu les actualités mondiales (sous peine de crise de nerfs aggravée doublée d'anxiété généralisée), ce livre constitue un condensé de rappel parfait pour se remettre dans le bain du monde (ou pas, de loin) et comprendre ou réapprendre un petit peu comment les choses se sont mises en place, comment les situations se sont succédé et comment l'humanité est devenue ce qu'elle est (spoil : elle n'a jamais vraiment changé en fait). Le défi lancé par François Reynaert est donc de résumer la grande histoire du monde en 900 pages + bibliographie et index bien fournis, soit : 5 000 ans et 5 continents. Bon, on me souffle dans l'oreille que ce monsieur aurait déjà une bibliographie personnelle bien constituée en ce qui concerne l'histoire du monde et la rectification des faits, et qu'il serait donc un bon auteur à suivre pour ceux et celles qui n'y touchent pas une bille mais qui veulent bien faire un effort. de ce que je peux dire ici, le pari est plutôt réussi puisque j'ai réussi à lire le livre sans décrocher et que j'ai plutôt bien compris, sans trop m'emmêler les pinceaux. Une grande frise chronologique, donc, qui part des débuts de l'humanité à l'époque actuelle, et qui fait le tour des grandes civilisations, des grandes religions, des grandes conquêtes, des grandes guerres, des grandes inventions. Rien que de très connu et basique pour ceux et celles qui sont calées dans le domaine, mais je peux dire que j'aurais appris plein de choses. Soit que j'aie pas vraiment suivi à l'époque, soit que j'aie vraiment découvert ici un autre point de vue que celui présenté souvent en cours d'histoire. Ce que j'ai le plus apprécié, c'est surtout de m'envoler parfois loin de l'Europe pour mieux comprendre les autres civilisations et les resituer par rapport à ce continent. Bien entendu, soit par manque de sources, soit parce que secondaires, soit parce que ne sont abordés ici que les puissants, les connus, les dominants, certaines civilisations sont très peu citées ici, et il faudra aller chercher par soi-même pour ce qui concerne l'Afrique et l'Amérique (par exemple) pré-coloniales. Ce que j'ai apprécié ici, surtout, c'est la déconstruction du mythe occidental bienfaiteur et salvateur, mais aussi de pouvoir remettre certaines inventions et certains fondateurs remis en perspective dans l'histoire réelle du monde et que soit rendu à César ce qui appartient à César. Évidemment, ça reste un ouvrage fortement marqué par un passé et un point de vue occidental (difficile de faire autrement, ceci dit, quand ça nous colle si fort à la peau), mais on remarque quand même un effort de fait à ce niveau, qui tende le plus possible vers l'objectivité et favorise la compréhension et la bonne appréhension des choses plutôt que le jugement. Et, autre point majeur, autre manque crucial : l'absence (quasi) totale de femmes. Certaines sont quand même présentes de façon sporadique, et j'en aurai découvert peut-être une ou deux, mais on y voit clairement un ramassis d'hommes - le plus souvent belliqueux. Ce qui m'aura donné envie de chercher de mon côté un autre ouvrage sur l'histoire du point de vue des femmes. Pour finir, je dirai que je suis plutôt contente d'avoir fait l'effort de m'y plonger, que ça a soulevé certaines questions et bien répondu à d'autres. Je recommande aux personnes qui ont envie de se faire une petite rétrospective du monde sans forcément se perdre dans ses méandres, parce que le livre est accessible, facile à lire, ponctué d'anecdote pour susciter l'intérêt. Peut-être que ça m'aurait été bien utile de pouvoir le parcourir à l'époque où j'apprenais l'histoire, peut-être que ça m'aurait paru plus clair, que j'aurais mieux relié les choses entre elles. Et surtout, je pense que c'est très utile à cette époque qu'est la nôtre - qui semble être une période de paix et d'ouverture au monde - de se rappeler qu'on n'est jamais trop loin d'une guerre, d'un conflit, d'un attentat, et qu'il faut savoir qui est vraiment l'allié et l'ennemi et quelles sont les choses à ne plus laisser reproduire (car tout peut d'abord être très subtil). Bref, je remercie les éditions Livre de poche pour leur confiance et peut déjà dire que le livre mérite bien sa place dans la sélection du Prix des Lecteurs 2018. Lien : http://lecombatoculaire.blog.. + Lire la suite.