Juste Quelqu'un De Bien Par Angéla Morelli (2017)

Posted on

Juste Quelqu'un De Bien

Site De Telechargement Ebook Pirate Juste Quelqu'un De Bien PDF EPub B002JTW9JU -Pour que Amazon commercialise vos livres pour vous, vous devez aider votre livre en lui permettant de commencer ses ventes. Le livre est disponible sous la for me d'un livre électronique, qui peutetre facilement téléchargé à partir d'Internet. Après avoir trouvé le livre. Vous pouvez tout faire ou vous pouvez payer quelqu'un pour le faire vous, ce qui vaut pour les livres physiques et les livres. Vous pouvez trouver de livres informatiques et de bons livres électroniques sur Internet.

Description du Juste Quelqu'un De Bien

Site De Telechargement Ebook Pirate Juste Quelqu'un De Bien PDF EPub B002JTW9JU - À trente-quatre ans, Bérénice n’a plus aucune certitude. Tout ce qu’elle croyait savoir sur la vie a pris l’eau, elle multiplie les amants, mais ne tombe jamais amoureuse et, cerise sur le gâteau, voilà qu’elle n’arrive plus à écrire une ligne, alors que l’écriture est sa raison d’être. Heureusement, elle peut compter sur les trois femmes de sa vie  : sa mère et sa grand-mère, avec qui elle partage une jolie maison cachée au cœur de Paris, et Juliette, son amie d’en...

Détails sur le Juste Quelqu'un De Bien

Titre de livre : 385 pages
Auteur : Angéla Morelli
Éditeur : Harlequin
Catégorie : Chroniques
ISBN-10 : 2280377527
Moyenne des commentaires client : 4 étoiles sur 5 36 commentaires client
Nom de fichier : juste-quelqu-un-de-bien.pdf (Vitesse du serveur 28.32 Mbps)
La taille du fichier : 16.43 MB

Commentaire Critique du Juste Quelqu'un De Bien

Stella62 a écrit une critique à 04 octobre 2017. Stella62 donne la cote 36 pour Juste Quelqu'un De Bien. Bérénice, à 34 ans, a une vie un peu trop tranquille : elle vit de sa plume, partage son temps entre sa mère, sa grand-mère et sa meilleure amie, et vogue d'hommes en hommes sans jamais n'être tombée amoureuse. Pour elle, cela n'est plus suffisant, elle cherche des réponses à toutes ces questions qu'elle a pu se poser depuis tant d'années. Et quand Aurélien, son crush depuis 15 ans, qui, de nouveau ne l'a pas reconnue, refait surface, elle sait qu'elle doit résoudre tout cela ! Quand j'ai vu que l'auteure sortait un nouveau roman, je n'ai pas hésité longtemps. L'intrigue, ici somme toute banale, est très bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissé emporter dans le quotidien de cette jeune femme célibataire, qui tente en quelque sorte de trouver un sens à sa vie. L'histoire est addictive, bien rythmée, et on prend plaisir à évoluer aux côtés des personnages. Il est très difficile, une fois commencé, de lâcher la lecture avant la dernière page. Les émotions sont bien présentes, et c'est tout un panel que nous propose l'auteure : rire, colère, … La plume d'Angela Morelli est très fluide, très agréable à lire. Je me suis rapidement attachée aux personnages, ils ont tous un côté touchant. Bérénice est une jeune femme qui a depuis toute petite vécue entourée de sa mère et de sa grand-mère. Elle n'a pas eu de figure paternelle, hormis son grand-père. A son âge, elle se remet en question et cherche à savoir pourquoi, comme son amie Juliette, elle n'est pas mariée, ni mère de famille. Elle semble heureuse avec son statut d'auteure de romance historique, mais actuellement, elle vit en quelque sorte le syndrome de la page blanche. Et quand elle recroise Aurélien, son béguin d'autrefois, elle se rend compte, qu'elle a bien été déjà amoureuse, et qu'elle l'est encore. Elle cherche également à savoir qui est son père, et pourquoi ce dernier, les a abandonné... Elle est téméraire, pleine de douceur, on peut compter sur elle. Aurélien, est journaliste, mais aussi père de famille. Sa vie est partie à vau-l'eau depuis un petit moment, mais il s'accroche à son fils, Arthur. Quand il recroise lors d'une interview Bérénice, il n'a aucun souvenir d'elle, et elle se cache bien de lui dire de prime abord. Petit à petit, s'instaure une amitié complice, des confidences et un plus qui viendra par la suite. Mais Aurélien est un peu perdu, et on peut dire que la jeune femme deviendra sa lumière au bout du tunnel. Les protagonistes secondaires, ont tous des caractéristiques qui nous atteignent, nous font rire ou nous attendrissent. Ils ont tous un rôle à jouer. En bref : j'ai adoré cette lecture. Une histoire qui nous plonge dans le quotidien d'une trentenaire, aux côté de laquelle nous évoluons en compagnie d'autres protagonistes, page après page. Angela Morelli nous livre une belle leçon de vie au travers de « Juste quelqu'un de bien » ! Lien : https://stellasbooks.wordpre.. + Lire la suite.
rkhettaoui a écrit une critique à 18 octobre 2017. rkhettaoui donne la cote 36 pour Juste Quelqu'un De Bien. Elle aurait donné n’importe quoi pour échapper au bruit, à la fumée et à la promiscuité, mais elle ne voulait pas rentrer chez elle tant qu’elle ne serait pas certaine que Juliette n’avait plus besoin d’elle. Elle décida de quitter le salon pour tenter de se réfugier dans un endroit plus calme. Sauf que le reste de l’appartement s’avéra à l’avenant : bondé et bruyant. Elle se faufila entre des gens qu’elle ne connaissait pas — comment Max pouvait-il avoir autant d’amis ? —, contourna des meubles, évita de justesse qu’on lui renverse un verre dessus et finit par échouer dans la seule pièce où elle était sûre d’être tranquille : la salle de bains. Elle poussa le verrou et s’adossa à la porte en soupirant de soulagement, les yeux fermés. Pour une première sortie, c’était un peu rude. + Lire la suite.
Natoche75 a écrit une critique à 15 novembre 2017. Natoche75 donne la cote 36 pour Juste Quelqu'un De Bien. Juste quelqu'un de bien est une lecture que j'ai vraiment aimé lire et découvrir au fil des pages, je me suis très rapidement prise d'affection pour Bérénice et tout ce qu'elle va vivre et ressentir. C'est une jeune Bérénice que nous découvrons au début de la lecture, nous la voyons alors adolescente un peu en marge des gens de son âge. C'est lors d'une soirée où elle s'est rendue pour faire plaisir à sa meilleure amie qu'elle va pour la première fois faire la connaissance d'Aurélien, depuis cette rencontre elle ne cessera de penser à lui et se remémora ce court instant passés ensemble. Depuis elle aura la chance de le recroiser, à des moment où elle s'y attend le moins, à des moments de sa vie où elle remet ses choix en question. Chaque rencontre sera ponctuée d'une courte entrevue, moment fugace de son existence qui la marqueront pourtant et la feront se poser mille et une questions. C'est bien des années plus tard que le récit commence vraiment, c'est une Bérénice différente, une femme indépendante, qui a su mettre son imagination et son désir d'aimer en pratique. Elle écrit désormais des roman d'amour, elle est très appréciée dans ce qu'elle fait, mais depuis quelque temps l'inspiration ne la suit plus. C'est comme si elle ne se sentait pas légitime d'écrire ce genre d'histoire, elle qui fuit l'amour et qui n'a jamais réussi à trouver le vrai amour, pas depuis sa rencontre avec Aurélien. C'est le retour de celui-ci dans sa vie qui va lui permettre encore une fois de se remettre en question, cette présente imprévue, qu'elle n'attendait plus la perturbera énormément. Ce retour va la travailler plus que de mesure, c'est avec l'aide de sa mère, sa grand-mère et sa meilleure amie qu'elle va essayer de comprendre ce qui le dérange autant. C'est cette dernière rencontre qui va la pousser à vouloir en connaitre plus sur ses racines, son père et son gout pour la choucroute. C'est en se rapprochant d'Aurélien et en essayant de le comprendre qu'elle va faire le choix de faire la lumière sur les points sombres de sa vie. Elle qui a toujours était entourée de l'amour de sa famille va avoir besoin de se connaitre pour pouvoir avancer et comprendre ce qui la freine dans sa vie professionnelle aussi bien que personnelle. C'est à la fois touchant et rafraichissant, on reconnait bien la plume d'Angela Morelli, avec des personnages déjantés, hors du commun. Ce livre est pourtant différent de ce que j'ai pu lire de cette auteure, c'est très intense et plein de vérités, c'est un peu comme ressortir de chez le psy, on est la fois soulagé et complètement chamboulé par tout ce qui a été dit, raconté et vécu. L'humour est omniprésent et apporte de la légèreté aux moments d'angoisse et de crainte, un détachement assez bien venu dans les moments durs à venir que vont vivre les personnages, ce qui permet d'alléger l'ambiance et rend l'histoire encore plus réaliste. Les personnages sont très attachants, la double narration qui arrive à certains moments nous apporte ce qui nous manque sur certains passages. C'est très addictif, on est pris dans l'ambiance du livre, il nous est impossible de le lâcher, une fois refermé, on y repense et revis le moment qui nous ont marqué. C'est une lecture que j'ai vraiment adoré, une lecture qui vous fait sourire mais qui vous rend aussi nostalgique, c'est rempli d'émotions et de questions existentielles. J'ai eu beaucoup de mal à écrire cette chronique ne trouvant pas les mots justes pour en parler convenablement, toujours insatisfaite de ce que j'en disais, une fois écrite je ne suis pas encore sur d'avoir vraiment réussi à y dire ce que j'ai vraiment ressenti. Lien : http://www.livresavie.com/ju.. + Lire la suite.