Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad Par Reki Kawahara (2015)

Posted on

Sword

Telecharger Des Livres Gratuitement Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad PDF RTF DJVU -à l'aide d'iBooks Author, vous obtenez tout ce dont vous avez besoin pour créer votre livre. Deuxièmement, installez l'application Kindle sur votre appareil sur lequel vous souhaitez lire des livres. Les livres sur le site Web ressemblent à des livres de table à café. Vous devrez un fichier Flash sous la forme d'un fichier PDF afin de pouvoir l'envoyer par courrier électronique ou l'insérer dans un grand document PDF. Leur envoyez le fichier et ils vous renvoient la transcription. Si vous téléchargez beaucoup de fichiers PDF, ils prennent beaucoup p mémoire sur votre ordinateur portable. Il est donc toujours de vérifier que vous apprécierez le avant de le télécharger, gratuit ou non. Les fichiers PDF vous permettent d'afficher des livres, des formulaires, des manuels et d'autres documents comme le voulait à son auteur that is l'origine. Le fichier PDF de votre Google Book va maintenant être téléchargé et enregistré dans le répertoire p level défaut p l'ordinateur. L'utilisation d'un dossier évite l'encombrement p bureau et vous permet de retrouver rapidement vos livres électroniques téléchargés.

Description du Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad

Telecharger Des Livres Gratuitement Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad PDF RTF DJVU - Un 'game over' entraînera une mort réelle. Kirito a accepté cette certitude depuis qu'il a décidé de combattre en 'solo' à l'intérieur de l'Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d'univers au plus redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online. Comme lui, des milliers de joueurs connectés, pris au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté. Kirito veut conquérir seul les cent ...

Détails sur le Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad

Titre de livre : 273 pages
Auteur : Reki Kawahara
Éditeur : Ofelbe
Catégorie : Aventure
ISBN-10 : 2373020009
Moyenne des commentaires client : 4.22 étoiles sur 5 101 commentaires client
Nom de fichier : sword-art-online,-tome-1-aincrad.pdf (Vitesse du serveur 21.05 Mbps)
La taille du fichier : 15.36 MB

Commentaire Critique du Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad

orbe a écrit une critique à 02 avril 2015. orbe donne la cote 101 pour Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad. Je sais parfaitement que tout ici est virtuel, constitué de toutes pièces à partir de données informatiques, mais nos coeurs, eux, sont vrais. Alors, tout ce que nous éprouvons est bien réel aussi..
Allison a écrit une critique à 16 août 2015. Allison donne la cote 101 pour Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad. Les éditions Ofelbe proposent le parfait compromis pour ceux qui, comme moi, sont intéressés par la littérature japonaise mais pas très friands du support manga. Très régulièrement, quand une histoire m'intéresse, je finis par me tourner vers l'anime, regrettant de ne pas pouvoir trouver un autre alternative qui me satisferait, comme, tiens, pourquoi pas... un roman ? J'ai donc été plus qu'intéressée par la proposition de la maison d'édition Ofelbe, qui me proposait de découvrir Sword Art Online, dont le pitch m'a immédiatement tapé dans l'oeil. Sword Art Online est donc non seulement le titre du roman, mais aussi celui d'un jeu vidéo futuriste au coeur de l'intrigue de ce dernier. Dans SAO, les bonnes vieilles manettes ne sont plus d'actualité, les gamers jouent avec un casque intégral, le Nerve Gear, qui permet une immersion vraiment totale dans le jeu. le Nerve Gear rend l'Occulus Rift obsolète, tant elle prend le contrôle de tous les sens du joueur, donnant tout son sens au mot « réalité » dans le concept de « réalité virtuelle » Kirito est un passionné de jeux vidéos, et lors de la sortie officielle du jeu, il est l'un des premiers connectés. Mais le rêve tourne très vite au cauchemar lorsque le créateur du jeu annonce aux dix mille premiers joueurs qu'ils sont à présents piégés à l'intérieur du RPG et ne pourront en sortir qu'en débloquant les cent niveaux de la forteresse dans laquelle ils sont enfermés. Or chaque étage est peuplé de créatures qui, comme tout bon monstre de jeux-vidéos, n'ont d'autre but dans la vie que de tuer les joueurs qui osent croiser leur route. Mais le plus terrible est qu'une mort virtuelle provoquera aussitôt la mort du joueur. J'ai beaucoup apprécié l'univers du jeu. Clairement inspiré des univers fantasy habituels des MMORPG les plus connus, il a la particularité de privilégier le combat à l'épée et de ne proposer aucun rôle de mage. Seules les armes et les techniques de combats peuvent être améliorées afin d'affronter les monstres, mais le jeu tente de se donner un côté humain en permettant aussi d'augmenter ses capacités dans des domaines plus triviaux, comme la cuisine. J'ai aussi beaucoup aimé le fait que l'auteur prenne le temps d'expliquer moult petits détails, donnant une vraie crédibilité à l'histoire. Ainsi, le lecteur sait pourquoi les joueurs peuvent rester enfermés dans le jeu des années, par exemple. le soin apporté aux explications permet une réelle immersion et donne de la force à l'histoire, tout en faisant se questionner le lecteur. Car si vous êtes lecteur ET joueur, le light novel vous fera irrémédiablement vous mettre à la place des héros : auriez-vous été en tête de file, à risquer votre vie pour retrouver vos proches au plus vite ? Auriez-vous attendu que les meilleurs joueurs fassent le travail à votre place ? Kirito ne se pose pas la question bien longtemps, et pendant deux ans, il affrontera les monstres et les boss, perfectionnera son maniement des armes et augmentera ses capacités. Deux ans après le début de sa captivité donc, les trois quarts des niveaux ont été débloqués, et beaucoup de joueurs sont morts. Kirito choisit de rester seul et, contrairement à beaucoup, il refuse d'intégrer une guilde. Mais c'était sans compter sur la têtue Asuna qui souhaite ardemment faire équipe avec lui... J'ai donc passé un excellent moment avec Sword Art Online : Aincrad, que j'ai dévoré. J'étais intriguée, c'est sûr, mais je ne m'attendais vraiment pas à passer un si bon moment. L'histoire est prenante, bien écrite, bien rythmée et pleine de rebondissements. Les personnages sont attachants et agréables à suivre. Je suis vraiment ravie de cette lecture et j'ai hâte de lire le prochain tome. Il n'y a qu'un seul minuscule détail qui m'ait dérangé, et vraiment, vraiment pas longtemps. le roman correspond en fait à la moitié du livre, la seconde partie regroupe des nouvelles qui prennent chronologiquement place avant le début de l'histoire. le fait est que je ne m'y attendais pas du tout et qu'en arrivant à la fin du roman, je me suis prise une grosse claque, moi qui m'attendais à passer encore quelques 250 pages à la conquête de l'Aincrad ! Mais la déception n'a été que de très courte durée : la fin est parfaite, bien emmenée et très belle. Elle satisfera autant ceux qui voudront s'arrêter à ce premier tome que ceux qui continueront l'aventure. Et surtout, les nouvelles suivantes sont elles aussi très agréables à lire ! Elles se focalisent sur différentes rencontres de Kirito, durant les deux années laissées sous silence avant le début du roman. Je n'ai pas envie de m'attarder dessus, chacune apportant un petit plus permettant d'en apprendre plus sur le jeu et sur le passé du héros, le rendant encore plus attachant. J'ai donc beaucoup apprécié ma lecture de Sword Art Online. Si j'ai été attirée par le thème de par mon affection pour les jeux-vidéos, cela ne veut pas dire que les non joueurs ne seront pas conquis par l'histoire, bien au contraire ! Laissez-vous donc tenter, vous ne le regretterez probablement pas. J'ajouterais que cette lecture est donc aussi ma première expérience avec les éditions Ofelbe, et je suis absolument conquise, que ce soit par l'histoire ou l'objet livre en lui-même. Car en effet, le papier est de qualité et le livre propose aussi de nombreuses illustrations, en couleur ou en noir et blanc. On ne se moque clairement pas de nous ! Lien : http://allison-line.blogspot.. + Lire la suite.
YamiShadow a écrit une critique à 30 décembre 2015. YamiShadow donne la cote 101 pour Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad. Avant toute chose, je ne peux vraiment que remercier les éditions Ofelbe de m'avoir permis de mettre la main en avant-première sur ce précieux ouvrage ! Si vous suivez le blog depuis quelques temps, vous avez sans doute pu constater, de par la bannière ou encore au sein de mes vidéos, qu'un mot revenait assez souvent : « Light Novel »… Et ENFIN ! Une édition nous les sort vraiment en France. Sword Art Online est donc le premier (avec Spice & Wolf) Light Novel de l'éditeur Ofelbe, disponible dans toutes les bonnes librairies à partir du 12 Mars prochain. Il faut savoir que j'ai déjà lu les deux premiers tomes de SAO par le passé (en version anglaise surtout), et c'est donc une relecture d'un univers connu et adoré, aussi bien au travers de l'animé que du manga, que j'ai le plaisir de redécouvrir une fois de plus, et cette fois avec l'oeuvre originale et totalement en français ! Que cache donc cette couverture ? L'attente saura-t-elle être récompensée ? L'éditeur marque-t-il un grand coup avec ces premières parutions ? Pour ceux qui ne connaissent pas Sword Art Online, nous suivons principalement l'histoire de Kirito, un joueur solo livré à une lutte sans merci dans l'univers de l'Aincrad, le premier jeu vidéo MMO en totale immersion grâce à un casque, le Nerve Gear. Nos joueurs sont plongés dans ce qui semble être un tournant pour le monde des jeux vidéo, mais c'était sans compter sur un retournement de situation : ils ne peuvent pas se déconnecter du jeu. En effet, dans ce monde hostile, la mort in Game met un terme à toute vie dans la réalité. le seul moyen de sortir est de réussir à franchir les 100 paliers de la forteresse. Aucun d'eux n'a le droit à l'erreur, car chaque erreur de tactique pourra leur être fatale. Arriveront-ils à sortir du jeu ? Kirito, Asuna, Klein et tous les autres pourront-ils retrouver leurs vies initiales ? Ou finiront-ils par ne pas survivre ? Que dire … Si ce n'est qu'une fois de plus, le coup de coeur est au rendez-vous pour cette saga… J'avais pris un énorme plaisir à la lire en anglais, à parcourir l'animé, puis le manga sorti chez Ototo Manga récemment... Et cela ne m'a en aucun cas empêché de dévorer une nouvelle fois le roman. Ce dernier, qui est quand même, rappelons-le, l'oeuvre source à l'origine de toute la saga, apporte beaucoup de détails qui ne peuvent pas forcement être présents au sein de l'animé ou encore du manga, des détails qui ne peuvent pas être intégrés, ou qui sont simplement contraignants à mettre en visu. On y redécouvre toujours nos personnages, aussi sombres, complexes et complets. L'histoire est divisée en deux parties puisqu'il s'agit des deux premiers tomes du Light Novel en version japonaise. La première partie nous permet de parcourir toute l'aventure du point de vue de Kirito et de vivre à ses côtés son parcours et son histoire avec Asuna. Quand à la seconde, elle vient nous présenter d'autres personnages qui se sont eux aussi liés d'amitié avec nos deux héros au cours des deux ans passés dans le monde virtuel. Un changement de point de vue qui permet durant les quelques chapitres correspondants à une quête du jeu, d'approfondir encore le background, et par la suite de justifier la présence de ces personnages. Une autre partie qu'il me tient à coeur de faire, et qui n'est pourtant pas habituelle dans mes chroniques, faute de moyens de comparaison assez grands pour le faire, c'est de relever le travail de l'éditeur. Comme dit plus haut, j'ai pu découvrir la saga dans une version amateur traduite du japonais, à moitié en français, à moitié en anglais, des passages en espagnol, bref assez compliquée… Je possède aussi une version japonaise de l'ouvrage, et je ne peux que constater le travail fourni par l'éditeur sur la luminosité des quelques illustrations présentes dans le livre : il a su leur redonner très clairement une seconde vie. Là où elles étaient trop petites, trop sombres et presque « illisibles » dans la version originale, ici elles sont lumineuses, belles et clairement visibles et cela fait vraiment plaisir ! Au niveau de la traduction, tout est expliqué ce qui permet de ne perdre personne, aussi bien les experts de la série que les connaisseurs des jeux vidéo, mais aussi les néophytes qui découvrent cette saga sans pour autant connaître le monde vidéo ludique. de plus, un lexique est présent en fin de tome pour expliquer les quelques abréviations qui seront restées incompréhensibles pour les personnes les moins adaptées aux quelques petits termes spécifiques. La traduction est limpide, claire, précise et propre. Rien à dire là-dessus ! Un sans-faute ! En conclusion, un véritable coup de coeur renouvelé pour cette saga, que je ne peux que vous conseiller de lire : pour franchir le pas vers le roman, pour les plus grands fans de manga, ou pour mettre un premier pied dans le vaste univers des manga, dans le cas des lecteurs endurcis ! C'est évident que je me jetterai sur la suite à la sortie en France ! Lien : http://theshadowbooks.blogsp.. + Lire la suite.