La Prophétie Des Andes Par James Redfield (2006)

Posted on

La

Telecharger Des Livre La Prophétie Des Andes En Français PDF PDB -Souvent, lorsque des images sont utilisées (en particulier des photographs libres), elles ne sont parfois pas parfaitement adaptées à leur utilisation. Les graphics peuventsauter ou être entourées p texte étrangement. Le tableau normal présenté semble que dieu ou dieu existe avec un, et, ajoutons-nous, fournir des preuves empiriques et non rationnelles.

Description du La Prophétie Des Andes

Telecharger Des Livre La Prophétie Des Andes En Français PDF PDB - Les révélations de la prophétie des andes - livre incontournable de la spiritualité Dans ce roman, la civilisation Inca se serait éteinte à cause de son « niveau de vibration énergétique » qui l'aurait faite évoluer vers une autre dimension spirituelle. Un homme arrivé vers ce qu'il sent être comme un tournant de sa vie se trouve, suite à des rencontres plus que dues au hasard, embarqué dans une aventure à l'autre bout du monde. ...

Détails sur le La Prophétie Des Andes

Titre de livre : 419 pages
Auteur : James Redfield
Éditeur : J'ai Lu
Catégorie : Aventure
ISBN-10 : 2290338036
Moyenne des commentaires client : 3.53 étoiles sur 5 566 commentaires client
Nom de fichier : la-prophétie-des-andes.pdf (Vitesse du serveur 21.09 Mbps)
La taille du fichier : 33.23 MB

Commentaire Critique du La Prophétie Des Andes

Neigeline a écrit une critique à 26 juillet 2010. Neigeline donne la cote 566 pour La Prophétie Des Andes. L'univers est énergie, une énergie qui répond à nos attentes. Les hommes font partie de cet univers d'énergie : alors, quand nous posons une question, les gens qui ont la réponse se montrent. Elle observa les gens dans la salle. Je ne les connais pas, mais, si nous pouvions leur parler assez longtemps, nous trouverions chez chacun d'entre eux une vérité qui s'adresse à nous, une partie de la réponse à nos questions. (...) Mettez-vous bien ça dans la tête. Toute personne qui croise notre route a un message pour nous. Sinon, elle aurait choisi un autre chemin, ou serait partie plus tôt ou plus tard. La présence de ces gens indique qu'ils ont une raison d'être là. (...) La difficulté reprit-elle, est de savoir à qui il faut parler puisqu'il est impossible de s'adresser à tout le monde. (...) Le Manuscrit dit que le contact visuel soudain et spontané est le signe que deux personnes doivent se parler. - Mais cela arrive tout le temps ! - Oui, et aussitôt les gens l'oublient et reprennent leurs activités. + Lire la suite.
infini a écrit une critique à 26 janvier 2014. infini donne la cote 566 pour La Prophétie Des Andes. Lorsqu'un événement non accidentel,au-delà du hasard,nous arrive un événement qui nous fait avancer d'un grand bon,nous devenons des gens plus accomplis.Nous croyons avoir atteint ce pourquoi la destinée nous a placés là.A ce moment,le niveau d'énergie suffisant pour déclencher ces coincidences demeure en nous.Nous pouvons perdre de l'énergie quand nous avons peur,mais le niveau atteint constitue une nouvelle limite supérieure qu'il nous sera facile de retrouver.Nous sommes devenus uns nouvelle personnes.Nous existons à un niveau supérieur d'énergie,à un niveau_écoutez moi bien_ de vibration supérieur. + Lire la suite.
Ubikson a écrit une critique à 26 février 2016. Ubikson donne la cote 566 pour La Prophétie Des Andes. Ouch. Dans la catégorie livres qui piquent, je pense que voilà un challenger de taille. Quand je pense que c'est un copain qui me l'a conseillé, je pense sincèrement le taper dès que possible. Alors la Prophétie des Andes, c'est quoi exactement ? Pour faire simple, c'est un roman initiatique écrit par un enfant de 10 ans, calqué sur un schéma-type basique, armé d'une théorie bien pensante complètement plombée par d'ahurissantes aberrations. Est-ce qu'un seul lecteur s'est demandé pourquoi ce fichu texte est en Araméen ? Un texte de 2 600 ans perdu au Pérou ? Ecrit dans une langue principalement localisée dans le Moyen-Orient ? Inutile de perdre du temps avec une explication, il n'y en aura pas, l'auteur se réservant sans doute le droit d'apporter une lumière là-dessus dans un autre livre. Merci d'acheter pour avoir une réponse. Alors un texte Araméen vieux de 2 600 ans, oui, c'est crédible. Ca nous renvoie en -600/-500 avant J.C. et le côté historique tient la route. Par contre, la géographie n'est pas vraiment le point fort de notre charmant auteur. Au bas mot 13 000 km à vol d'oiseau, comment expliquer que des Perses vraisemblablement, puisque ce sont eux et les Hébreux qui utilisaient majoritairement l'Araméen à cette époque, donc nos p'tits Perses, hop, sautent dans un bateau, traversent la Méditerranée, l'Océan Atlantique, vagabondent en Amérique du Sud et débarquent au Pérou. C'est une hypothèse. Complètement absurde, aberrante, voire stupide, mais bref, passons. Vu que l'auteur ne semble même pas le savoir non plus... Ma p'tite hypothèse c'est que l'Araméen est connue pour être une langue religieuse, notamment celle du Christ. Non, ce n'est pas Jesus qui a écrit les Révélations, les dates ne collent pas, mais sortir la carte de l'Araméen, c'est se donner un côté mystique pour le lecteur lambda, c'est tirer délibérément son ouvrage dans les pas du Da Vinci Code, parce que 86 millions de livres vendus pour Dan Brown, ça donne 86 millions de bonnes raisons de vouloir bouffer au ratelier de ceux qui savent faire du fric. Un coup dans l'aile pour le côté je veux véhiculer un message de paix. Un coup confirmé quand on découvre les grands méchants de cette navrante histoire. Argh ! Encore un coup du Vatican ! Comme chez Dan Brown, dis donc ! Bon, je comprends, il fallait un méchant, et les Russes ça fait trop daté. En plus, il fallait un méchant religieux, donc on va faire comme tout le monde, on va prendre le mystique Vatican, parce que si on prend des méchants juifs, on va être taxé de conspirationnisme, si on prend les musulmans, on va nous dire qu'on fait des amalgames et si on prend des bouddhistes Shaolin, là, ça devient n'importe quoi. le Vatican, c'est bien, ils ont forcement un but secret, ils ont des moyens, et pis ils cachent des choses, c'est sûr. Bon, pour envoyer un cardinal au Pérou courir après un livre SECRET que TOUS les personnages qu'on croise dans le livre connaissent de près ou de loin (à part un, le garagiste agressif, si je ne m'abuse mais lui il était là uniquement pour illustrer un propos), bref le grand mystère que tout le monde a déjà lu, et même envoyé des copies aux Etats-Unis, j'ai envie de dire que oui, le Vatican est géré par des nazes qui auraient fait tout aussi bien fait en cherchant sur le net. Pour 100 fois moins cher. Et la cerise sur le gâteau : Les espions Péruviens ont été envoyés aux Etats-Unis pour récupérer les copies du Manuscrit. Naaaaaaan mais c'est bien évident, les services secrets Péruviens sont quand même réputés sur toute la planète... Un formidable joker, magnifique, une vraie perle. Devant le désastre de ce scénario digne d'un élève de 12 ans, faut-il se pencher sur le style ou sur la construction du récit ? Cette dernière partie est tellement humoristique que ça en devient pénible. Un chapitre = une rencontre = une révélation. Et hop-là ! On fait ça neuf fois de suite, et on a les neufs révélations. Naaaan, mais faut pas s'embêter à inventer des histoires, il suffit de faire une liste de courses. Notre héros va dans un rayon pour prendre la première révélation, ensuite il va au rayon suivant, prendre la seconde révélation et ainsi de suite. Et si on a l'impression que c'est téléphoné, il suffit de sortir un autre joker : ah oui, mais on parle des coïncidences justement. Mais justement, prendre le lecteur pour un demeuré et sortir ensuite une ribambelle de livres sur le même sujet, ça n'est pas effectivement une troublante coïncidence ? Je suis vraiment navré de ne pouvoir mettre d'étoiles négatives. Et j'ai même envie d'écrire à J'ai Lu pour savoir pourquoi ils ne payent pas quelqu'un pour lire les livres avant de les publier. Même la couverture est moche, y a vraiment rien à en tirer. Conclusion : A garder sous la main, si on cherche un truc à balancer sur le chat du voisin qui s'aventure dans notre jardin, un truc inutile qu'on pourra envoyer comme un projectile, sans jamais se soucier d'aller le rechercher après. + Lire la suite.