La Machine à Explorer Le Temps Par H.G. Wells (1997)

Posted on

La

Telecharger Livre Gratuit En Francais Pdf La Machine à Explorer Le Temps In French PDF CHM -Des livres gratuits trouvés en ligne pour que vous puissiez profiter de votre lecture sans vraiment dépenser beaucoup pour les livres que vous préférez. Vous pouvez obtenir les livres gratuitement. Que ce soit celui que j'ai acheté ou soit disponible sous forme de livre gratuit. D'images that is livres pour enfants gratuits d'epub Répertorie certains des meilleurs livres numériques classiques gratuits disponibles à partir du projet Gutenburg. Les lecteurs peuvent commencer au niveau débutant, puis continuer à en apprendre encore plus. Vous pouvez faire beaucoup plus avec la lecture de livre électronique que de simplement lire un livre. Avant d'acheter un lecteur de livre électronique en couleur, il est utile de se demander si vous feriez mieux d'utiliser un meilleur usage de l'iPad ou le Kindle.

Description du La Machine à Explorer Le Temps

Telecharger Livre Gratuit En Francais Pdf La Machine à Explorer Le Temps In French PDF CHM - La terre en l'an 802701 avait pourtant toutes les apparences d'un paradis. Les apparences seulement. Car derrière ces jardins magnifiques, ces bosquets somptueux, cet éternel été où les hommes devenus oisifs n'ont à se préoccuper de rien, se cache un horrible secret. Ainsi témoigne l'explorateur du temps face à des auditeurs incrédules. Depuis la conception de son incroyable machine jusqu'à son voyage au bout de l'Histoire, là où l'humanité s'est scindée en deux. ...

Détails sur le La Machine à Explorer Le Temps

Titre de livre : 439 pages
Auteur : H.G. Wells
Éditeur : Gallimard
Catégorie : Aventure
ISBN-10 : 2070514390
Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5 839 commentaires client
Nom de fichier : la-machine-à-explorer-le-temps.pdf (Vitesse du serveur 28.47 Mbps)
La taille du fichier : 38.28 MB

Commentaire Critique du La Machine à Explorer Le Temps

Stelphique a écrit une critique à 10 août 2015. Stelphique donne la cote 839 pour La Machine à Explorer Le Temps. Ce que j'ai ressenti: Depuis un petit moment, je m'intéresse de plus en plus à la SF, car j'aime y trouver des mondes nouveaux et des réflexions pures sur le monde d'aujourd'hui. C'est tout naturellement que j'ai voulu connaitre ce Classique dont tout le monde parle…J'ai profité donc d'une journée plage pour rentrer dans cet univers. Une seule journée était suffisante, car ce livre est finalement très court, accessible et divertissant. Je parlerais d'abord des petits bémols que j'ai pu ressentir dans mes attentes de lectrices, bien que je déteste « critiquer », les grands Classiques. Je m'attendais à un livre plus long, plus travaillé et un peu plus vivant. C'est soi disant, une machine à explorer le temps, donc je m'attendais à voyager dans le Passé-Présent-Futur. Or, on ne visite qu'une version: le futur….De plus, c'est un récit transposé. Je pense que si c'était celui de l'Explorateur lui même, ça aurait été d'autant plus saisissant. Pour autant, ce futur était très intéressant à découvrir. Tout d'abord, on ne voit qu'un monde lisse et apaisé, enviable et idéal. Mais ce monde se révèle aussi imparfait que le notre, finalement. On y voit un des futurs possibles, mais surtout une belle analyse du monde d'aujourd'hui. Que faire si la cruauté était devenue une passion commune? Que faire, si dans cet intervalle, la race avait perdue son humanité, et s'était développé dans la malfaisance, la haine et une volonté farouche de puissance? Ce qui m'a plu chez cet auteur, c'est tout de même sa vision optimiste de l'évolution humaine. Il y a un grand espoir qui se dégage de ses pages. Et j'ai conservé, pour mon réconfort, deux étranges fleurs blanches- recroquevillées maintenant, brunies, sèches et fragiles- pour témoigner que lorsque l'intelligence et la force eurent disparu, la gratitude et une tendresse mutuelle survécurent encore dans le coeur de l'homme et de la femme. En bref, une lecture plaisante! Lien : https://fairystelphique.word.. + Lire la suite.
Musardise a écrit une critique à 11 février 2016. Musardise donne la cote 839 pour La Machine à Explorer Le Temps. J'ai lu L'homme invisible à 10 ans et j'en ai été traumatisée. J'ai vu le film L'île du Docteur Moreau à 15 ans, et j'en ai été traumatisée. Il m'a donc fallu attendre longtemps avant d'oser m'attaquer à ce grand classique de Herbert George Wells. Mais je ne regrette pas ce long intervalle, car je crois qu'aujourd'hui, je suis mûre à point pour l'apprécier. À lire les premières pages, où les différents protagonistes échangent des vues sur, entre autres, la quatrième dimension et les paradoxes temporels, on pourrait croire que La machine à explorer le temps repose sur un postulat scientifique qui s'adresse aux passionnés de physique. Il n'en est rien. S'il y a bien postulat scientifique, il se situe dans d'autres sphères, ce qui n'est pas pour me déplaire : celui de l'évolution de l'homme. En effet, par son voyage dans un futur très lointain, l'Explorateur du Temps sera amené à rencontrer une humanité bien différente de celle qu'il imaginait et à se poser des questions sur l'homme, sur son évolution, sur son organisation sociale. Et si la critique politique aussi bien que sociale est indéniable, Wells nous incite à réfléchir avec lui, à travers et au-delà de ces sujets, sur ce qu'est l'être humain et ce qui lui est essentiel. Certes, le roman est court et le style extrêmement sobre. Pour ce qui me concerne, c'est très bien. Contrairement aux circonvolutions sans fin de la Horde du Contrevent qui ne mènent à rien, La machine à explorer le temps est un simple mais formidable outil pour penser l'être humain. Une machine à philosopher. Et je suis bien contente de ne pas l'avoir lu à 10 ou 12 ans, parce que j'aurais sûrement été traumatisée par les Morlocks ! + Lire la suite.
Gwen21 a écrit une critique à 02 octobre 2016. Gwen21 donne la cote 839 pour La Machine à Explorer Le Temps. Avant de vous lancer dans le voyage à travers le temps auquel vous convie H. G. Wells, mieux vaut laisser au placard tous vos repères technologiques et scientifiques et lâcher la bride à votre imagination car sinon, comment goûter pleinement cette aventure qui défie toutes les lois de la science moderne et rationnelle ? Pour l'auteur, contemporain de Jules Verne, il semble important que le lecteur soit saisi par l'audace de sa proposition narrative qui consiste en un voyage en l'an 802 701, d'où une mise en scène de l'action à la fois simple et sensationnelle ; mais il est certain que ce qui pouvait fonctionner à merveille pour le lecteur de la toute fin du XIXème siècle fonctionne moins bien pour le lecteur du XXIème siècle. Un savant - dont on ne saura ni le nom, ni l'âge, ni l'aspect -, moitié dandy moitié doux-dingue, aurait inventé une machine à voyager dans le Temps. Faite de cuivre, de bois, de métal, d'ivoire et de cristal, elle serait en mesure de télé-transporter son pilote dans le passé ou le futur, selon sa fantaisie. Pour preuve, le voyage initiatique que ledit savant entreprend lui-même et dont il fait le récit dans le roman : son premier voyage dans le futur est, comme on peut s'y attendre, riche en découvertes et en rencontres du... troisième type ? Alors, notre société aura-t-elle évolué dans le bon sens ou aura-t-elle dégénéré dans ce lointain futur ? Difficile de se faire une opinion tranchée tant les choses ont changé ! Le narrateur lui-même nous invite à voir dans cette expérience paranormale un rêve ou une prophétie. En ce qui me concerne, je ne sais pas quelles sortes de substances consommait H. G. Wells dans son fumoir, ni quels Bourbons libéraient en lui une telle imagination mais je lui reconnais le courage d'avoir sensibilisé ses contemporains à ce tout nouveau domaine littéraire qu'était alors la science-fiction. Son style n'aurait pas été aussi ampoulé - et mon intérêt pour la science aussi médiocre - que je lui aurais prêté un peu plus d'attention. Challenge ABC 2016 - 2017 Challenge Petit Bac 2016 - 2017 Challenge MULTI-DÉFIS 2016 Challenge Petits Plaisirs 2016 Challenge 19ème siècle 2016 + Lire la suite.