Dead Zone Par Stephen King (1984)

Posted on

Dead

Telecharger Gratuitement Livre Pdf Dead Zone En Français RTF PDF - Même des livres électroniques ne sont pas très comparables à d'autres magasins de livres électroniques, mais la présentation et la conception du site sont claires et nettes. Plus votre livre électronique reçoit d'étoiles et de votes, plus il sera populaire. Dead Zone PDF gratuits sont partout, si vous avez du mal à chercher le livre qui est disponible sur Amazon à un prix, qui se trouve dans la plus grande librairie en ligne du monde, cela signifie que le livre est protégé par le droit d'auteur. De cette façon, vous verrez que des Dead Zone pdf gratuits sont ajoutés chaque jour. Vous seriez surpris de voir combien de livres vous pouvez obtenir sans avoir à payer un centime, et cela s'applique à la fois à la fiction et à la non-fiction. N'oubliez pas que, dans la mesure où Centsless Books répertorie les livres électroniques gratuits disponibles sur Amazon, il peut arriver que rien n'a été indiqué.

Description du Dead Zone

Telecharger Gratuitement Livre Pdf Dead Zone En Français RTF PDF - Source : 4ème de couverture du livre (ISBN 2-253-03526-2) Greg Stillson, candidat à la Maison-Blanche, est un fou criminel, grand admirateur de Hitler et d'autres maniaques de l'extermination. Quand il sera élu, ce sera l'Apocalypse. Un seul homme le sait : John Smith, car il est doué d'un étrange pouvoir qui lui attire pas mal d'ennuis, il devine l'avenir. Il n'y a rien de réjouissant à cela. Il peut prévoir les accidents, les catastrophes, les héca...

Détails sur le Dead Zone

Titre de livre : 382 pages
Auteur : Stephen King
Éditeur : Le Livre de Poche
Catégorie : élections
ISBN-10 : 2253035262
Moyenne des commentaires client : 3.76 étoiles sur 5 877 commentaires client
Nom de fichier : dead-zone.pdf (Vitesse du serveur 22.17 Mbps)
La taille du fichier : 17.44 MB

Commentaire Critique du Dead Zone

bilodoh a écrit une critique à 20 mai 2014. bilodoh donne la cote 877 pour Dead Zone. Bien avant le 22/11/63, Stephen King avait eu des démêlés moraux avec la vie d'un politicien. Il ne s'agissait pas ici d'empêcher un assassinat, mais bien d'en commettre un. C'est un dilemme grave : peut-on devenir soi-même un meurtrier pour sauver les futures victimes d'un tyran de l'avenir ? Sachant les atrocités de la Seconde Guerre mondiale, auriez-vous tué Hitler au risque votre propre vie ? C'est à ce choix que sera confronté un homme ordinaire, John Smith, le héros torturé de ce roman, un être torturé dans son corps et son esprit. Un accident de voiture et quatre années dans le coma l'ont laissé infime, sa fiancée a épousé quelqu'un d'autre et il découvre qu'il est affligé d'un don de prémonition. Mais est-ce véritablement un don ? Plutôt une calamité de ne pouvoir serrer la main de quelqu'un sans voir les catastrophes de son avenir… Et qui va le croire ? Paru originellement en 1979, un des premiers romans de King, un suspens efficace où les émotions priment sur l'action, un n « page-turner » plus psychologique que fantastique. + Lire la suite.
sabine59 a écrit une critique à 10 juillet 2016. sabine59 donne la cote 877 pour Dead Zone. Mon cinquième Stephen King, et encore un livre qui m'a beaucoup plu... Il a une dimension essentiellement psychologique et en cela, je l'ai trouvé fort intéressant.Le lecteur ressent tout de suite de l'empathie pour Johnny, le personnage principal. Suite à un accident, il reste dans le coma pendant plus de quatre ans.Sa fiancée, Sarah, est maintenant mariée, sa mère est devenue folle et son père s'est ruiné pour payer ses soins hospitaliers. Son réveil, tant physique ( il doit subir, on s'en doute, une lourde rééducation) que moral est donc difficile... Encore plus lorsqu'il se rend compte, à sa grande stupeur et celle de son entourage médical, qu'il a un don de prémonition.Il le vit comme une malédiction: dès qu'il touche quelqu'un, il peut deviner des évènements le concernant ou ses pensées.Malédiction, car il est vu comme une bête de foire ou un être anormal et effrayant. Et ce don, s'il permettra de trouver un serial killer, sera aussi pour Johnny source de dilemme quand il rencontrera le futur candidat aux élections présidentielles, un homme dangereux... C'est un livre prenant, qui analyse finement les caractères et réactions des différents personnages et qui fait réfléchir aux choix que l'on doit faire dans l'existence, à la pression des médias,aux conséquences d'un coma prolongé. Cette zone morte du cerveau de Johnny sera source de bien des tourments... + Lire la suite.
LanaTurner a écrit une critique à 27 novembre 2016. LanaTurner donne la cote 877 pour Dead Zone. Sarah, tu snifes toujours ton horrible coke ? On ne revient pas indemne de la « Dead Zone ». Il y a une vie « avant », ainsi qu'une vie « après ». Quand je referme un roman, habituellement j'écris ma critique immédiatement. Mais avec celui-ci, je n'y suis pas arrivée. Il m'a fallu un temps, pour me remettre de cette explosion d'émotions. Semblable à une attaque nucléaire de sentiments ! Rire, joie, peine, colère, mépris,... Il nous épargne pas Steevie, et notre bon vieux Johnny en fait les frais. (Un Coût oh ! en plein coeur.) J'ai aimé John Smith dès les premières pages, et ce jusqu'à la dernière. Partager ses mésaventures, ainsi qu'un morceau de sa vie, fut un plaisir non dissimulable. le roman se lit tout seul, rapidement, un goût de trop peu? Peut-être, oui... Mais avec un tel chef-d'oeuvre, y en aura-t-il jamais assez? Rien n'est moins sûr. Toujours est-il que ce don (malédiction?), qu'a Johnny, va le pousser à remettre tout en cause. Si l'accident ne l'a pas déjà fait pour lui. En effet, l'amour..., ma foi l'amour a pris la poudre d'escampette! Et bien rapidement de surcroît! Si c'est cela aimer, à quoi ressemble le monde, je me le demande! Enfin... je suppose que c'est ce qu'on appelle « La vie ». Les protagonistes de l'histoire sont intéressants. Travaillés. Franck, Greg, Bannerman, ce bon vieux Herb... Tous ! Aucun passage indigeste, aucune lourdeur, pas de description inutile. Comme il l'est souvent répété dans ce roman : « Il a fait ce qu'il a pu, et c'est déjà pas si mal. » C'est même foutrement bien ! + Lire la suite.